J'AI TES­TÉ L'OPEL CROSS­LAND X

Technikart - - BELGRADE -

DE­SI­GN

Elle a un cô­té Adam avec son pa­villon flot­tant et re­prend les codes du cros­so­ver avec sa garde au sol sur­éle­vée. C'est bien un com­pro­mis bien abou­ti entre plu­sieurs mo­dèles.

L'IN­TÉ­RIEUR

On a une sen­sa­tion d'es­pace et de confort. Le ta­bleau de bord se veut consen­suel sans être tape-à-l'oeil, avec un écran tac­tile jus­qu'à 8 pouces, bien po­si­tion­né. À no­ter : la ban­quette ra­bat­table et cou­lis­sante of­frant un coffre par­fai­te­ment plat d'un mi­ni­mum de 410 litres. Le plus : les sièges avant er­go­no­miques AGR avec sou­tien lom­baire élec­trique, in­cli­nai­son de l'as­sise à ré­glage élec­trique et ré­glable en lon­gueur, de vrais fau­teuils.

LA CONDUITE

Nous avons pré­fé­ré la ver­sion 1.2 Tur­bo 130 ch., ce 3-cy­lindres est plus plai­sant à conduire sur route. De chouettes per­for­mances, et une bonne in­so­no­ri­sa­tion. On re­trouve une plé­thore d'aides à la conduite, et la pos­si­bi­li­té de s'of­frir pour 350 eu­ros l'af­fi­chage tête haute est un vrai plus pour conduire en toute sécurité. Son mo­teur de 92 ch. est per­for­mant même sur au­to­route. Notre es­sai confirme bien les

300 km d'au­to­no­mie en usage mixte (ville, route et au­to­route).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.