Les pompes fu­nèbres vont s’ins­tal­ler rue De-gaulle

Toutes les Nouvelles (Rambouillet / Chevreuse) - - La Une -

La mu­ni­ci­pa­li­té de Ram­bouillet avait exer­cé son droit de pré­emp­tion sur le fonds de commerce du 20 rue du gé­né­ral-de-gaulle. Elle es­ti­mait que l’ins­tal­la­tion d’un ma­ga­sin de Pompes fu­nèbres « ne ré­pon­dait pas aux ob­jec­tifs d’at­trac­ti­vi­té, de di­ver­si­té et de bon équi­libre de l’offre com­mer­ciale en

centre-ville » . Un droit que la mai­rie vou­lait exer­cer suite à la de­mande de cer­tains com­mer­çants de la rue du Gé­né­ral-de-gaulle qui voyaient d’un mau­vais oeil l’ar­ri­vée de Pompes fu­nèbres sur cette par­tie de la rue prin­ci­pale de Ram­bouillet.

Mais l’en­tre­prise de Pompes fu­nèbres concer­née a fait un re­cours gra­cieux contre cette dé­ci­sion. L’etat aus­si a es­ti­mé qu’il n’y avait pas d’élé­ments ob­jec­ti­ve­ment suf­fi­sants pour main­te­nir cette pré­emp­tion. « Le sous-pré­fet m’a dit que la pré­emp­tion n’est pas suf­fi­sam­ment mo­ti­vée au re­gard de la di­ver­si­té. Les ser­vices de l’etat disent qu’il n’y a pas de jus­ti­fi­ca­tion à in­ter­dire cette ins­tal­la­tion quand à quelques cen­taines de mètres, il y

a un autre ma­ga­sin de Pompes fu­nèbres. J’ai re­non­cé à pour­suivre cette pré­emp­tion. Je ne veux pas al­ler sur un re­cours ad­mi­nis

tra­tif » , a ex­pli­qué jeu­di soir lors du conseil, le maire, Marc Ro­bert.

Ain­si la so­cié­té de pompes fu­nèbres pour­ra re­prendre le bail dé­te­nu au­pa­ra­vant par la ma­ro­qui­ne­rie. Dans son re­cours la so­cié­té met­tait aus­si en avant qu’elle ne fai­sait que dé­pla­cer son ac­ti­vi­té dans la rue très com­mer­çante de Ram­bouillet.

Les pompes fu­nèbres pour­ront s’ins­tal­ler au 20 rue de-gaulle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.