Dé­cès d’an­dré Con­fais : une fi­gure du monde as­so­cia­tif dis­pa­raît

Toutes les Nouvelles (Rambouillet / Chevreuse) - - Ram­bouillet -

Mar­di 20 dé­cembre en l’église de Hou­dan, ils étaient très nom­breux, les amis, les per­son­na­li­tés, les élus, les res­pon­sables d’as­so­cia­tions, les pa­rents et les adhé­rents de la Dix­mude et les ha­bi­tants… à rendre un der­nier hom­mage à An­dré Con­fais, une grande fi­gure du monde as­so­cia­tif de Hou­dan, dé­cé­dé le 15 dé­cembre, à l’âge de 84 ans. Cet homme ser­viable, dis­cret, gen­til, mais connu de tous était né le 9 fé­vrier 1932 à Scaër, dans le Fi­nis­tère. En 1961, il s’est ma­rié avec Si­mone. De cette union deux en­fants sont nés: Vé­ro­nique et Ch­ris­tophe, très pré­sents au­près de leurs pa­rents.

L’im­pli­ca­tion de toute une vie

An­dré Con­fais s’est im­pli­qué jus­qu’à la fin au sein de la Dix­mude, comme pré­sident de la sec­tion gym, après 77 ans d’im­pli­ca­tion dans cette as­so­cia­tion dans la­quelle il était en­tré à l’âge de 7 ans, comme adhé­rent en gym­nas­tique. En 1939, c’était, avec le théâtre, les deux seules sec­tions de la Dix­mude. En 1961, il a par­ti­ci­pé, en tant que gym­naste, aux cham­pion­nats de France de gym­nas­tique. Dès son plus jeune âge, An­dré Con­fais a été at­ti­ré par le sport: bas­ket, vol­ley et gym­nas­tique sans ou­blier l’ath­lé­tisme. Dans les an­nées 50, il a créé un club d’ath­lé­tisme. Dans cette dis­ci­pline aus­si, il a par­ti­ci­pé à de nom­breuses com­pé­ti­tions. Lui­même sau­tait jus­qu’à 3,5m à la perche !

En même temps, il passe son exa­men de mo­ni­teur de gym­nas­tique et d’édu­ca­tion phy­sique à Pa­ris. Mal­heu­reu­se­ment, après son re­tour d’al­gé­rie il est ma­lade et pen­dant trois ans il doit ar­rê­ter toutes ac­ti­vi­tés spor­tives.

Mais sa pas­sion du sport l’anime tou­jours au­tant. En 1975, à l’ou­ver­ture du gym­nase de Hou­dan, il re­prend le club de gym­nas­tique (gar­çons et filles). En 1990, il a créé la GRS (gym­nas­tique ryth­mique et spor­tive ), branche dont il était le res­pon­sable de­puis.

Dans les an­nées 90, il re­çoit, pour cet en­ga­ge­ment de chaque jour de­puis de si longues an­nées dans l’as­so­cia­tif, la mé­daille d’ar­gent de la jeu­nesse et des sports, des mains du dé­pu­té Hen­ri Cuq. En 2012, à l’âge de 80 ans, il ajoute l’ur­ban Danse, qui compte 90 membres, et qui est de­ve­nue au­jourd’hui une ac­ti­vi­té au­to­nome. Il est aus­si le créa­teur du cross du Pays Hou­da­nais qui se dé­rou­lait jus­qu’à l’an pas­sé aux Ha­ras de Bon­ne­ville.

An­dré Con­fais a été mis à l’hon­neur en­core plu­sieurs fois. Le 22 sep­tembre 2011, la mé­daille d’or de la jeu­nesse et des sports lui est re­mise par le pré­fet. Deux mois plus tard, il re­çoit du maire, Jean-ma­rie Té­tart, la mé­daille de la Ville de Hou­dan.

Cet homme simple, a consa­cré toute sa vie à être au ser­vice de la jeu­nesse. An­dré Con­fais était com­blé et heu­reux de par­ta­ger son amour du sport avec le plus grand nombre. Il laisse un exemple in­croyable d’in­ves­tis­se­ment et d’im­pli­ca­tion de toute une vie. Au cours de cette messe, en son sou­ve­nir, l’un de ses com­pa­gnons de route a ci­té Vic­tor Hu­go : « Sou­ve­nez-vous de l’autre, de ce­lui qui nous manque, sou­ve­nez-vous de lui, oeu­vrez pour lui, pour son sou­ve­nir pour qu’il re­pose en paix et qu’il soit fier de vous .»

An­dré Con­fais est dé­cé­dé à l’âge de 84 ans. Ce spor­tif ac­com­pli s’est im­pli­qué jus­qu’à la fin au sein de la Dix­mude, comme pré­sident de la sec­tion gym.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.