HOROSCOPE 2017 : Les signes de terre

AMOUR TRA­VAIL

Toutes les Nouvelles (Rambouillet / Chevreuse) - - Autour De Rambouillet -

En­fin un peu de paix. Le cô­té né­bu­leux de l’an­née 2017 semble s’es­tom­per pour lais­ser place à un ho­ri­zon de plus en plus dé­ga­gé. Certes, quelques ombres au ta­bleau per­sistent mais un ave­nir plus sou­riant pour­rait bien don­ner à la vie af­fec­tive le lustre et l’éclat qu’elle avait per­dus ces der­niers temps. Une étrange sen­sa­tion se fe­ra alors res­sen­tir, pous­sant à re­la­ti­vi­ser cer­tains élé­ments du pas­sé dif­fi­ciles à di­gé­rer et faire place à une en­vie d’ex­plo­ra­tion et de dé­cou­verte sans bornes. Les amou­reux pour­ront alors se re­dé­cou­vrir à leur guise et, ain­si, re­faire con­nais­sance avec des sen­ti­ments presque ou­bliés à cause d’une rou­tine trop fré­quem­ment te­nace. Les cé­li­ba­taires vi­vront, quant à eux, une pé­riode des plus ex­ci­tante. De nom­breuses ren­contres et la dé­cou­verte de per­sonnes plus ex­cen­triques qu’à l’ac­cou­tu­mée s’of­fri­ront et ne lais­se­ront pas in­dif­fé­rent. Quoi de mieux, quand on cherche la perle rare, que d’avoir l’em­bar­ras du choix ? Comme bien sou­vent, avant de sau­ter à pieds joints dans le bon­heur, une phase d’hé­si­ta­tion s’im­pose et ce, quel que soit le pro­jet qui vous at­tend, si ex­ci­tant soit-il. Les se­maines passent, le doute s’ins­talle, les in­ter­ro­ga­tions fusent et l’en­tou­rage s’im­pa­tiente. Par­fois il est des plus bé­né­fique de lâ­cher prise et de suivre la di­rec­tion du vent. L’ins­tinct s’es­tompe mais existe et il faut lui faire confiance. En couple, l’équi­libre est à re­trou­ver et il fau­dra faire preuve de beau­coup d’at­ten­tion pour votre en­tou­rage proche. Cette at­ti­tude de­vrait por­ter ses fruits une fois le prin­temps ve­nu. La vie à deux de­vien­dra de plus en plus se­reine et l’ap­pré­hen­sion du re­tour à la mai­son après le tra­vail s’éva­noui­ra d’elle-même. La fin d’an­née lais­se­ra place au bi­lan et au ques­tion­ne­ment sur un pas­sé loin­tain dont un élé­ment pour­rait se ré­vé­ler, à terme, im­por­tant pour la suite. Cé­li­ba­taire, le bon­heur vous at­tend réel­le­ment de pied ferme. Le mois de juillet ré­veille­ra une au­ra qua­si ir­ré­sis­tible et Cette an­née se­ra, avant tout, ca­rac­té­ri­sée par le mou­ve­ment, le chan­ge­ment. La vie pro­fes­sion­nelle n’est ja­mais un long fleuve tran­quille et 2017 ne fait pas ex­cep­tion à la règle en la ma­tière. Il s’agi­ra de faire va­loir une éner­gie et une au­dace na­tu­relles pour se sor­tir de six pre­miers mois ca­ho­teux qui ver­ront la pa­tience et la per­sé­vé­rance sou­mises à rude épreuve. A par­tir du mois de juillet, les choses de­vraient s’ar­ran­ger et pour­raient même dé­bou­cher sur une réelle op­por­tu­ni­té de pro­mo­tion dans le cou­rant de no­vembre. La confiance en soi se­ra alors l’élé­ment pri­mor­dial à mettre en avant face à un su­pé­rieur, quitte à cho­quer. Les bé­né­fices d’une telle at­ti­tude ne tar­de­ront pas à faire signe. tout être hu­main. 2017 se­ra l’oc­ca­sion de je­ter à bas cette pa­no­plie de vic­time ex­pia­toire et de re­prendre son des­tin en main. Car si l’on ne peut ef­fec­ti­ve­ment pas agir sur toute chose, il est du do­maine du pos­sible de faire preuve de créa­ti­vi­té pour dé­char­ger ses épaules d’un poids qu’elles ne de­vraient ja­mais avoir à por­ter, ce­lui de l’in­com­pré­hen­sion.

Femmes en couple ou en­core à la re­cherche de l’âme soeur, vous se­rez as­sez fri­voles en ce dé­but d’an­née. D’ailleurs, vous, les hommes, au­rez du mal à les suivre, car vos moi­tiés se mon­tre­ront tan­tôt chattes, tan­tôt ti­gresses. En clair, mes­sieurs, vous de­vrez faire preuve de tact, de lu­ci­di­té et de sen­si­bi­li­té aus­si. Na­tifs des pre­mier et deuxième dé­cans, vous par­vien­drez, sans en­combre, à com­mu­ni­quer avec le sexe op­po­sé, tan­dis que si vous êtes du troi­sième dé­can, vous ra­me­rez pour éta­blir ne se­rait-ce qu’une es­quisse de dia­logue. Une fois l’été ar­ri­vé, les rôles s’in­ver­se­ront. Comme une ré­ponse au com­por­te­ment des femmes lors du pre­mier se­mestre, vous vous amu­se­rez, mes­sieurs, à les ta­qui­ner voire à les imi­ter. Ce qui au­ra bien sûr le don de vous aga­cer, mes­dames, mais, point dé­pour­vues d’hu­mour, vous ré­ser­ve­rez à ces mes­sieurs une douce ven­geance qu’ils ne se­ront pas près d’ou­blier. Si cô­té coeur, l’an­née com­mence et fi­nit plu­tôt bien pour tout le monde, il n’en est pas tout à fait de même en ce qui concerne la vie pro­fes­sion­nelle. De plus en plus mal à l’aise, de moins en moins in­ves­ti par votre tâche, vous vous sclé­ro­sez. En consé­quence, le doute vous en­va­hi­ra, et ce, sur­tout avant l’été. Ain­si, vous cher­che­rez pro­ba­ble­ment à chan­ger de voie et vous au­rez rai­son. Les ris­que­tout, par­ti­sans du « qui ne tente rien n’a rien », ver­ront leurs ef­forts se sol­der par des pro­po­si­tions al­lé­chantes, des mu­ta­tions pas­sion­nantes ; bref, du mou­ve­ment. Car il était grand temps de chan­ger d’air et d’ho­ri­zon… Les plus ti­mides, eux, ter­gi­ver­se­ront et per­dront du temps, c’est dom­mage. Al­lez, se­couez-vous ! A bon en­ten­deur sa­lut. C’est le dia­logue, tout sim­ple­ment, qui se­ra à l’hon­neur cette an­née. A lui seul, ce mot ré­su­me­ra votre vie, na­tifs des Gé­meaux, en 2017. Que l’on parle d’amour ou bien de tra­vail, l’échange tien­dra une place pré­pon­dé­rante et, grâce à lui, vous pas­se­rez une an­née dans l’en­semble plu­tôt heu­reuse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.