SCORPION du 23 oc­tobre au 21 no­vembre

Toutes les Nouvelles (Rambouillet / Chevreuse) - - Autour De Rambouillet -

AMOUR

L’an­née 2017 s’an­nonce ré­jouis­sante cô­té coeur. De belles pers­pec­tives ro­man­tiques et em­preintes de pas­sion at­tendent au coin de la rue. Le sé­same ne se dé­cro­chant pas sans ef­fort, plu­sieurs dé­ci­sions sé­rieuses se­ront à prendre et mar­que­ront un réel tour­nant dans une vie amou­reuse qui n’a pas don­né sa pleine me­sure jus­qu’à présent. Cé­li­ba­taire ou en couple, il fau­dra ré­flé­chir afin de dé­ter­mi­ner ses prio­ri­tés pour pro­fi­ter plei­ne­ment des cou­rants por­teurs à ve­nir. Plus pré­ci­sé­ment, les couples se­ront ame­nés à s’épa­nouir au fur et à me­sure de l’avan­cée de l’an­née. Si les dé­buts sont hé­si­tants, du moins jus­qu’en fé­vrier, le pi­ment et la quête d’har­mo­nie re­cher­chés par la suite don­ne­ront une folle éner­gie pour fi­nir 2017 en beau­té. Les cé­li­ba­taires souf­fraient, l’an­née pas­sée, de ne pou­voir ex­pri­mer que très par­tiel­le­ment des dé­si­rs re­fou­lés de­puis trop long­temps. Après in­tros­pec­tion, une réelle prise de conscience au­ra lieu et per­met­tra à des charmes res­tés sous-ja­cents de faire ir­rup­tion dans une quête de l’âme soeur qui sem­ble­rait tou­cher à sa fin.

TRA­VAIL

La vo­lon­té et la ca­pa­ci­té de tra­vail du Scorpion sont des atouts non né­gli­geables qu’il convient d’uti­li­ser sans re­te­nue. Mal­gré ce­la, le dé­but d’an­née se­ra lé­gè­re­ment chao­tique cô­té car­rière. Des at­taques per­son­nelles ve­nues de col­lègues, voire de su­pé­rieurs, met­tront à mal une in­té­gri­té du­re­ment construite à coups d’ef­forts et de cou­rage. Pas d’af­fo­le­ment néan­moins, tous ces sa­cri­fices ne sont pas pas­sés in­aper­çus et des per­sonnes bien­veillantes existent dans un en­tou­rage proche, qu’il soit ami­cal ou pro­fes­sion­nel. Il s’agi­ra donc de s’ap­puyer sur ces pro­tec­teurs pour ne pas s’abais­ser au ni­veau de ceux qui, sous cou­vert d’am­bi­tions dé­bor­dantes, en ou­blient presque na­tu­rel­le­ment l’éthique, l’en­traide et le vivre en­semble.

EN RÉSUMÉ

Après avoir vé­cu une an­née dif­fi­cile où il fut peu ai­sé de prendre son des­tin en main, la sui­vante s’an­nonce plus clé­mente. Cette an­née 2017 joue­ra aux mon­tagnes russes avec les na­tifs du Scorpion. Ce­pen­dant, en écou­tant ses ins­tincts, en étant at­ten­tif aux autres et au monde en gé­né­ral, l’épreuve de­vrait être cou­ron­née de suc­cès. C’est à ce prix que re­vien­dront une créa­ti­vi­té et une flui­di­té ou­bliées ces der­niers temps, mais loin d’être dé­fi­ni­ti­ve­ment per­dues.

Scorpion : ca­rac­tère

On le dit ex­ces­sif, pas­sion­né, en­tier et in­dé­pen­dant. Il est vrai que son exi­gence en fait le signe du tout ou rien, du meilleur ou du pire. Il sait ma­nier les pro­pos à double sens et les rap­ports de force comme nul autre. Il ne dé­daigne pas user de mau­vaise foi pour faire cé­der sa proie. Car le Scorpion ne sait lâ­cher prise. Prêt à s’im­po­ser une dis­ci­pline et à suivre sa route sans dé­tour, le na­tif est un quê­teur de vé­ri­té prêt à pi­quer pour gé­rer son pe­tit monde tout en gar­dant les mains blanches.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.