Le tou­risme re­prend

La fré­quen­ta­tion tou­ris­tique a aug­men­té de 10,2 % au pre­mier se­mestre en ré­gion Ile-de-france et de 6,8 % dans les Yve­lines, par rap­port à 2016. Le châ­teau de Ver­sailles a ac­cueilli 24 % de vi­si­teurs en plus.

Toutes les Nouvelles (Rambouillet / Chevreuse) - - Le Dossier - pré­cise le pré­sident. Gaëlle Nays

Le tou­risme, ce sec­teur clé en Ile-de-france qui em­ploie 500 000 per­sonnes et qui avait connu une dé­prime ex­cep­tion­nelle en 2016 - en par­tie due aux tra­giques at­ten­tats de Nice et de Saint-etienne-du-rou­vray- a re­pris des cou­leurs au pre­mier se­mestre 2017. Et les pre­mières tendances es­ti­vales ne dé­mentent pas ce re­bond qui touche la France en­tière. Quoi qu’il en soit, la fré­quen­ta­tion tou­ris­tique a aug­men­té de 10,2 % au pre­mier se­mestre en ré­gion Ile-de-france, avec 1,5 mil­lion de clients en plus dans les hô­tels… L’im­pact des at­ten­tats

Le dé­par­te­ment des Yve­lines pro­fite de cette em­bel­lie : 774 147 ar­ri­vées ont été re­cen­sées au cours de cette pé­riode, soit une hausse de 6,8 % par rap­port à 2016. Néan­moins, si les nou­veaux chiffres per­mettent de ri­va­li­ser avec ceux de l’an­née 2008 qui af­fi­chaient des re­cords, ils sont 5,6 % moins éle­vés par com­pa­rai­son. « Nous ve­nons d’une an­née 2016 qui était sombre, la fi­lière étant sen­sible à la conjonc­ture,

a rap­pe­lé Fré­dé­ric Val­le­toux, le pré­sident du Co­mi­té ré­gio­nal du tou­risme d’ile-de-france, au cours de la pré­sen­ta­tion du bi­lan du pre­mier se­mestre qui s’est te­nue à Pa­ris, la se­maine der­nière.

Des an­nu­la­tions de sé­jours ont eu lieu après les at­ten­tats du Ba­ta­clan de 2015. Et en 2016 se pro­dui­sait l’at­ten­tat de Nice. »

Des images té­lé­vi­sées dif­fu­sées dans le monde en­tier, comme celle d’une voi­ture de po­lice en feu en marge des ma­ni­fes­ta­tions contre la loi Tra­vail, ont contri­bué à dé­va­lo­ri­ser l’image de la France et à re­pous­ser les clients étran­gers. Des clien­tèles ja­po­naise et chi­noise avaient re­non­cé à ve­nir sé­jour­ner dans notre pays.

« Nous sommes en­core dans une zone dan­ge­reuse, la re­con­duc­tion de l’état d’ur­gence le rap­pelle, ajoute

le pré­sident. Mais notre mo­bi­li­sa­tion a por­té ses fruits ! » Un plan de re­lance de 8 mil­lions d’eu­ros a per­mis de re­don­ner du souffle au tou­risme fran­ci­lien. Une mul­ti­tude d’ini­tia­tives, comme un par­te­na­riat avec voya­gessncf.com pour pro­po­ser des billets à ta­rifs ré­duits, le dé­ploie­ment de vo­lon­taires du tou­risme (voir ci-des­sous), et des me­sures plus pé­rennes comme l’ac­cé­lé­ra­tion du vi­rage nu­mé­rique, ont por­té si­mul­ta­né­ment leurs fruits.

Les sites tou­ris­tiques, les mu­sées et les mo­nu­ments, sont en pre­mière ligne pour pro­fi­ter

de l’em­bel­lie. « Le do­maine de Ver­sailles avait été un des plus tou­chés, car il est consi­dé­ré comme un site pa­ri­sien et la fré­quen­ta­tion ré­gio­nale était en berne. Mais quand l’ac­ti­vi­té re­part, les sites en pro­fitent et Ver­sailles aus­si ! » Par consé­quent, les ré­sul­tats sont en­cou­ra­geants pour le châ­teau de la ci­té royale : une hausse de la fré­quen­ta­tion de 24,1 % a été no­tée !

Pour évi­ter un ef­fet feu de paille, les ef­forts doivent être pour­sui­vis, no­tam­ment dans la pers­pec­tive de pro­fi­ter de l’ac­cueil des Jeux olym­piques en 2024. Mais quelles me­sures sup­plé­men­taires pour­raient être dé­ci­dées, en sus de la pro­mo­tion qui a été dé­ve­lop­pée ? Le co­mi­té ré­gio­nal du tou­risme ne manque pas d’idées :

« Nous de­vons oeu­vrer pour l’amé­lio­ra­tion de l’ac­cueil no­tam­ment en langues étran­gères, la pro­pre­té et faire bais­ser la dé­lin­quance pour pro­gres­ser »,

Fré­dé­ric Val­le­toux, pré­sident du CRT et des centres d’ac­cueil ré­gio­naux du tou­risme d’ile-def­rance, et Fran­çois Na­var­ro, leur di­rec­teur, ont ex­pli­qué la hausse de la fré­quen­ta­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.