Une nou­velle épi­ce­rie ouvre près du Ron­deau

COM­MERCE. en pas­sant par les pro­duits d’en­tre­tien, les bois­sons et la sand­wi­che­rie, les com­mer­çants offrent des rayons bien acha­lan­dés. Les confi­se­ries sont en bonne place pour les élèves du col­lège et du ly­cée à cô­té. Leur point fort se­ra les fruits et

Toutes les Nouvelles (Rambouillet / Chevreuse) - - Rambouillet -

Outre les ex­po­si­tions, le fes­ti­val Fes­ti­pho­to se­ra riche en ani­ma­tions et stages au­tour de la dé­cou­verte de la na­ture. Il ne fau­dra pas man­quer les stages pho­tos « Ma­cro » les 22, 23 et 24 sep­tembre (30 eu­ros). Un stage aus­si pour pho­to­gra­phier les cer­vi­dés à l’es­pace Ram­bouil- let, le 23 sep­tembre (55 eu­ros) ou les oi­seaux aux Etangs de Hol­lande, les 23 et 24 sep­tembre (30 eu­ros). Une séance d’ini­tia­tion à la pho­to ani­ma­lière est ou­verte le 23 sep­tembre à la Ber­ge­rie na­tio­nale du­rant 8h (100 eu­ros). Il est pos­sible d’en sa­voir plus sur les cham­pi­gnons avec une sor­tie le 22 sep­tembre (10 eu­ros) et de plon­ger dans la nuit des chauves-sou­ris, le 23 sep­tembre (10 eu­ros). Tout sa­voir sur la ré­colte de plantes sau­vages, c’est pos­sible le 23 sep­tembre au Per­ray (10 eu­ros). Cette se­maine se­ra aus­si l’oc­ca­sion de dé­cou­vrir la ré­serve na­tu­relle de Bon­nelles le 23 sep­tembre (10 eu­ros). La sai­son se­ra pro­pice à l’écoute du brame du cerf à l’es­pace Ram­bouillet (34 eu­ros) ou en­core à la dé­cou­verte des oi­seaux d’eau du parc du châ­teau. Et si la nuit de la chouette vous in­ter­pelle, il fau­dra ré­ser­ver sa place pour le 7 oc­tobre à Saint-hi­la­rion. Une di­zaine d’autres mo­ments de na­ture sont au pro­gramme. Il suf­fit de s’ins­crire sur http://www.fes­ti­pho­to-fo­ret-ram­bouillet.org/ani­ma­tions

Ber­gère de fa­mille, ca­brio­let mé­daillon, chauf­feuse, cra­paud, siège Vol­taire, Va­lé­rie Blon­deau re­donne vie aux meubles d’époque aus­si bien qu’aux contem­po­rains. De­puis quelques mois, elle s’est ins­tal­lée comme ta­pis­sier gar­nis­seur avec un sho­wroom à Ram­bouillet, 2, rue du gé­né­ral Hum­bert. « Ma grand-mère était cou­tu­rière, j’ai tou­jours ai­mé la cou­ture. J’ai fait plu­sieurs créa­tions, puis de fil en ai­guille, je me suis tour­née vers l’ac­ti­vi­té de ta­pis­sier-gar­nis­seur, avec les conseils de Léane, qui était ta­pis­sier gar­nis­seur à Ram­bouillet », ra­conte Va­lé­rie.

Pour élar­gir ses connais­sances et son sa­voir-faire, Va­lé­rie a sui­vi une for­ma­tion de 8 mois à L’AFPA de Chartres : « Elle m’a per­mis de mieux connaître les tech­niques comme le crin avec les com­pa­gnons du tour de France ». Le mé­tier de ta­pis­sier gar­nis­seurs al­lie dé­li­ca­tesse et pa­tience. « Il faut com­men­cer par tout dé­gar­nir, s’oc­cu­per du soin du bois, re­col­ler la struc­ture, re­cher­cher les tis­sus au­près des édi­teurs pa­ri­siens, avant de com­men­cer la gar­ni­ture en elle-même. Chaque mo­bi­lier est dif­fé­rent, à son his­toire », dé­taille l’ar­ti­san qui peut tra­vailler de 15 à 25h sur un mo­bi­lier pas­sant les la­cets dans la toile de jute pour po­ser le crin avant de le mo­de­ler. Elle ap­pré­cie aus­si de re­don­ner éclat et forme à un ca­na­pé ou le tra­vail d’or­fèvre du ca­pi­ton. ▲L’ate­lier du bout d’a Haut. Tél. : 06 63 70 09 15.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.