La Ry­der cup, dé­jà dans toutes les têtes « La Ry­der cup rend la pla­nète golf com­plè­te­ment folle »

Toutes les Nouvelles (Versailles / Saint-Quentin-en-Yvelines) - - Saint-Quentin-En-Yvelines - Nicolas Gior­gi

Le co­mi­té Ry­der cup cup Eu­rope a dé­jà pré­sen­té ses besoins au groupe Ac­corho­tels France : entre 4 000 et 5 000 chambres par jour pen­dant la com­pé­ti­tion.

«Un évé­ne­ment pla­né­taire »

Au­tant dire que les pro­fes­sion­nels de l’hô­tel­le­rie à Saintquen­tin-en-yve­lines se­ront ex­trê­me­ment sol­li­ci­tés du 28 au 30 sep­tembre 2018.

Cer­tains ont même en­ta­mé des tra­vaux de ré­no­va­tion en voyant poindre l’am­pleur des de­mandes à ve­nir.

Au No­vo­tel de Saint-quen­ti­nen-yve­lines, at­te­nant au golf national, c’est même un vé­ri­table centre de re­mise en forme (avec spa et salle de fit­ness) qui est en cours de construc­tion sous l’hô­tel.

En 2016 dé­jà, l’éta­blis­se­ment, si­tué à Ma­gny-les-ha­meaux, en avait pro­fi­té pour ré­no­ver la to­ta­li­té de ses 131 chambres, ses ser­vices gé­né­raux, le res­tau­rant de l’hô­tel, son bar et ses salles de réunion.

Un in­ves­tis­se­ment chif­fré à 9,5 mil­lions sur deux ans. « Nous avons pro­fi­té de cet évé­ne­ment pla­né­taire pour haus­ser le ni­veau de nos ser­vices et de nos pres­ta­tions », rap­porte Pierre Ey­raud, di­rec­teur des No­vo­tel de Saint-quen­ti­nen-yve­lines et du Mer­cure de Mon­ti­gny-le-bre­ton­neux.

Des groupes lui sont d’ailleurs ré­gu­liè­re­ment en­voyés par des tour-opé­ra­teurs spé­cia­li­sés dans le golf.

« Les gol­feurs adorent par­ler des par­cours où ils ont joué. Ils s’échangent les adresses. Jouer sur un par­cours où va se dé­rou­ler la Ry­der cup, c’est un peu comme conduire une Fer­ra­ri dans les rues ac­cueillant le grand prix de F1 de Monaco », com­pare-t-il.

Cette vi­si­bi­li­té, à court ou à moyen terme, ne va pas re­tom­ber comme un souf­flé après l’évé­ne­ment es­time Pierre Ey­raud. « L’al­ba­tros se­ra le seul par­cours de golf au monde à ac­cueillir la Ry­der cup puis les Jeux olym­piques, en 2024, ce qui rend la pla­nète golf com­plè­te­ment folle. »

Scan­di­naves, Néer­lan­dais, Asia­tiques, son hô­tel s’in­ter­na­tio­na­lise de plus en plus. À tel point que son per­son­nel parle « davantage an­glais que fran­çais » du­rant l’an­née. Pour lui, l’évé­ne­ment « va don­ner en­vie à un tas de gol­feurs de ve­nir jouer sur un par­cours my­thique ».

Sur les douze com­munes de Saint-quen­tin-en-yve­lines, l’offre d’hé­ber­ge­ment est ac­tuel­le­ment de 2 485 chambres ré­par­ties sur 36 hô­tels, aux­quelles s’ajoutent une tren­taine d’hé­ber­ge­ments en gîte ou chambre d’hôtes.

De quoi ac­cueillir les afi­cio­na­dos de la petite balle blanche dans d’ex­cel­lentes condi­tions.

Dans un an jour pour jour (28-30 sep­tembre 2018), le golf national de Saint-quen­tin-en-yve­lines ac­cueille­ra la Ry­der cup, la plus grande com­pé­ti­tion de golf au monde. En at­ten­dant, les ini­tia­tives se mul­ti­plient.

Pierre Ay­raud (au centre), di­rec­teur du No­vo­tel de Saint-quen­tin-en-yve­lines, es­père que la Ry­der cup de golf lui ou­vri­ra les portes d’une nou­velle clien­tèle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.