Mont­bau­ron : la pis­cine à la loupe

La Ville a re­nou­ve­lé en 2016 sa confiance à Vert Ma­rine, la so­cié­té qui gère la pis­cine Mont­bau­ron, en re­con­dui­sant la dé­lé­ga­tion de ser­vice pu­blic pour sept ans.

Toutes les Nouvelles (Versailles / Saint-Quentin-en-Yvelines) - - La Une - Flo­rie Ce­do­lin

« La pis­cine Mont­bau­ron, c’est LA pis­cine de Ver­sailles. »

Avec presque 400 000 en­trées par an dont 70 % sont Ver­saillaises, la pis­cine est en ef­fet très fré­quen­tée. Voire même vic­time de son suc­cès puisque cer­tains Ver­saillais sont « obli­gés » d’al­ler à celle de Sa­to­ry, faute de place dans l’éta­blis­se­ment gé­ré par la so­cié­té Vert Ma­rine. La Ville a d’ailleurs re­nou­ve­lé sa confiance au ges­tion­naire en 2016, en ac­cor­dant une nou­velle dé­lé­ga­tion de ser­vice pu­blic pour les sept pro­chaines an­nées.

38 éta­blis­se­ments sco­laires de Ver­sailles

En cette ren­trée 2017, le changement vient du cô­té de l’ad­mi­nis­tra­tion puis­qu’un nou­veau di­rec­teur a pris les rennes de l’éta­blis­se­ment aqua­tique.

Alexandre Houl­let, au­pa­ra­vant di­rec­teur d’un autre site de Vert Ma­rine dans l’es­sonne, a pris ses fonc­tions en sep­tembre 2017. S’il prend en­core ses marques, il y a dé­jà un axe qu’il est cer­tain de conser­ver : l’ac­cueil des sco­laires. Pas moins de 38 éta­blis­se­ments sco­laires de la com­mune de Ver­sailles fré­quentent en ef­fet la pis­cine Mont­bau­ron, du CP au CM2, du col­lège au ly­cée.

« 1 200 élèves du CP au CM2 sont ac­cueillis par se­maine et près de 2 000 col­lé­giens et ly­céens, dé­taille Alexandre Houl­let.

Au to­tal, nous pou­vons re­ce­voir jus­qu’à 150 en­fants en si­mul­ta­né dans les bas­sins. L’éta­blis­se­ment est conçu pour ac­cueillir, en comp­tant les ves­tiaires, jus­qu’à 300 en­fants en si­mul­ta­né. Et l’ac­cueil d’en­fants en si­tua­tion de han­di­cap est in­clus dans les cré­neaux sco­laires. » Pour chaque heure de na­ta­tion à des­ti­na­tion des pri­maires, la pis­cine mo­bi­lise ain­si sept maîtres-na­geurs sau­ve­teurs sa­la­riés (la pis­cine en compte un peu plus de 20).

As­so­cia­tions et clubs

Mont­bau­ron ac­cueille aus­si les as­so­cia­tions spor­tives comme le club de tri­ath­lon, de na­ta­tion, de plon­gée ou en­core de kayak.

Au­tant de pu­blics donc, qui doivent co­ha­bi­ter au mieux, tout en lais­sant de la place aux pu­blics in­di­vi­duels. « Il faut que cha­cun puisse trouver sa place, pour­suit le di­rec­teur, de­vant le plan­ning char­gé de la pis­cine.

Notre dé­lé­ga­tion de ser­vice pu­blic sti­pule d’ailleurs que nous sommes obli­gés d’ac­cueillir tous les pu­blics ; à nous de faire les ar­bi­trages pour que les clubs et le pu­blic puissent pra­ti­quer dans les meilleures condi­tions. » Les clubs et as­so­cia­tions ont ain­si re­pré­sen­té 36 000 en­trées en 2016.

Mais la pis­cine Mont­bau­ron, c’est aus­si des cours, d’aquas­tretch, d’aqua-fit­ness ou en­core qu’aqua-cy­cling, ain­si qu’une salle de fit­ness qui dis­pose de 39 ap­pa­reils (car­dio et mus­cu­la­tion) et dis­pense 16 cours.

« Nous avons aus­si l’es­pace dé­tente, qui a été to­ta­le­ment re­fait en 2016, com­plète Alexandre Houl­let, avec un sau­na, un hammam et un lit hy­dro­mas­sant. » Le cô­té fit­ness a ain­si comp­ta­bi­li­sé près de 54 000 en­trées au cours de l’an­née 2016.

Le dé­but de l’an­née 2017 a, quant à lui, été mar­qué par l’ex­ten­sion de cer­tains ho­raires comme l’ac­cès au bas­sin spor­tif et à l’es­pace forme dès 7h le mer­cre­di et une noc­turne jus­qu’à 22h le mar­di. 2017 de­vrait être une an­née plus calme. En pro­jet ce­pen­dant, le rem­pla­ce­ment de la pa­tau­geoire ex­té­rieure par un Splash pad, sorte de bru­mi­sa­teur lu­dique à des­ti­na­tion des en­fants.

38 éta­blis­se­ments sco­laires de Ver­sailles fré­quentent ré­gu­liè­re­ment la pis­cine Mont­bau­ron.

L’es­pace dé­tente a été ré­no­vé en 2016.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.