La 3D est main­te­nant à por­tée de main

Toutes les Nouvelles (Versailles / Saint-Quentin-en-Yvelines) - - L’actu Du Département - F. Des­serre

Pour im­pri­mer ses ob­jets en trois di­men­sions, il existe bien des so­lu­tions. Com­man­der en ligne à l’uni­té, ache­ter son propre ma­té­riel, uti­li­ser ponc­tuel­le­ment les ser­vices d’une bou­tique ou se rendre dans le Sun­lab de Vi­ro­flay.

Créée voi­ci trois ans, l’as­so­cia­tion offre à ses adhé­rents un ac­cès à deux ap­pa­reils. L’un a été fa­bri­qué par des membres fé­rus de tech­no­lo­gie. L’autre, d’une meilleure qualité, a été ac­quis.

Dans les lo­caux de l’ave­nue du Gé­né­ral-le­clerc, Alain Bon­naud fait fi­gure de ré­fé­rence dans le do­maine. Une par­tie de sa vie pro­fes­sion­nelle a été axée au­tour de la 3D. Il pos­sède trois im­pri­mantes chez lui.

Pour lui, il n’y a pas photo quant au bé­né­fice de ve­nir au Sun­lab. « Si on ne pro­duit que quelques pièces par an, il ne sert à rien d’ou­vrir son por­te­feuille. Ici, pour 35 eu­ros d’adhé­sion an­nuelle, on peut en pro­fi­ter à vo­lon­té ! »

Il in­vente un lo­gi­ciel de mo­dé­li­sa­tion

Là, les choses se com­pliquent. « La plu­part des lo­gi­ciels sont très chers et com­plexes. Il faut presque être in­gé­nieur pour s’en ser­vir. Ils né­ces­sitent aus­si des ma­chines très puis­santes. Du coup, j’ai dé­ve­lop­pé un lo­gi­ciel, ap­pe­lé Cro­bics, en ac­cès libre sur In­ter­net. Il est très fa­cile et simple d’uti­li­sa­tion. Je m’en sers par exemple lorsque je fais des dé­mons­tra­tions aux en­fants dans les bi­blio­thèques ou les mé­dia­thèques. Il per­met de lan­cer ses pre­mières pièces ! » Et le pas­sion­né de pour­suivre : « Et en cas de pro­blème, ici, on peut ac­com­pa­gner pas à pas chaque per­sonne dans la prise en main. C’est le prin­cipe, la phi­lo­so­phie des lieux : trouver de l’aide fa­ci­le­ment. »

Reste en­suite à ap­prendre la pa­tience. Se­lon la qualité dé­si­rée, l’im­pres­sion d’un ob­jet peut va­rier d’une pe­tite heure à une jour­née.

L’im­pres­sion en trois di­men­sions (3D) n’est plus seule­ment à por­tée de clic, mais bien à por­tée de main. Pour les par­ti­cu­liers, il existe plu­sieurs so­lu­tions d’ac­cès. Les en­tre­prises misent aus­si sur le prin­cipe pour notre fu­tur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.