Ren­contre avec l’au­teure Em­ma Ca­lis­ti

Toutes les Nouvelles (Versailles / Saint-Quentin-en-Yvelines) - - Autour De Versailles - Em­ma­nuel Fèvre

Ils font froid dans le dos, pla­cés sous le signe du pur thril­ler, les ro­mans d’em­ma Ca­lis­ti. L’au­teure ren­con­tre­ra ses lec­teurs à la médiathèque le 18 no­vembre, dans le cadre de la quin­zaine (En) quête de po­lar !, pre­mière édi­tion, or­ga­ni­sée par la médiathèque. Em­ma Ca­lis­ti est at­ten­due avec La Cho­rale des dis­pa­rues et La Loi du si­lence, pa­rus res­pec­ti­ve­ment en 2015 et 2016.

Très do­cu­men­tés

Le ren­dez-vous de­vrait sé­duire les lec­teurs, qui trouvent en la per­sonne d’em­ma Ca­lis­ti une écri­vaine ca­pable de mettre en forme des thril­lers dans les règles de l’art.

Un émi­nent chi­rur­gien ORL pra­tique des re­cherches dans sa cli­nique pri­vée, sur des jeunes femmes re­te­nues contre leur gré. La Cho­rale des dis­pa­rues a ou­vert la car­rière d’em­ma Ca­lis­ti en 2015.

« J’ai tou­jours écrit, de­puis ma jeu­nesse. En classe, je né­go­ciais mes de­voirs de maths avec des dis­ser­ta­tions. J’ar­ri­vais à me mettre dans la peau des ca­ma­rades pour qui je ré­di­geais, c’étaient mes pre­miers exer­cices de style pour ren­trer dans un per­son­nage », ra­conte l’au­teure. « Ma vie pro­fes­sion­nelle m’a per­mis de conti­nuer, j’ai été la plume de mon en­tre­prise, j’ai beau­coup écrit pour mon ma­ri, ex­pert ju­di­ciaire et des col­la­bo­ra­tions avec des scien­ti­fiques m’ont per­mis de par­faire des connais­sances tech­niques qui servent mes ro­mans », ajoute l’écri­vaine.

L’au­teure vé­li­zienne écoute, note, digère, puis le mo­ment ve­nu donne des noms à ses per­son­nages, trouve un titre, écrit la fin du ro­man et s’isole dans son bu­reau, de­vant son Mac, pour écrire. « Je tra­vaille par cha­pitre, une di­zaine de pages à la fois. Il y a en­suite un gros tra­vail de mise en forme, de re­lec­ture. Un livre, c’est un an de tra­vail », avoue la ro­man­cière.

Celle qui écri­vait d’abord pour sou­la­ger le sou­ve­nir des mo­ments dif­fi­ciles de son exis­tence s’est faite au­teure, douée d’une ca­pa­ci­té d’écoute qui lui per­met d’en­tendre des tranches de vie qui lui sont confiées pour bâ­tir en­suite un uni­vers ro­ma­nesque.

C’est de cette réa­li­té que sur­git le charme des thril­lers d’em­ma Ca­lis­ti, ter­ribles, mais tel­le­ments plau­sibles.

Dans le cadre de la Quin­zaine du po­lar, la médiathèque re­çoit, sa­me­di, l’au­teure Em­ma Ca­lis­ti, Vé­li­zienne.

Em­ma Ca­lis­ti a dé­bu­té sa car­rière de ro­man­cière en 2015 avec La Cho­rale des dis­pa­rues. C’est au 13, ave­nue Mo­rane-saul­nier, dans le Parc Vé­li­zy Es­pace, que l’école se­ra ins­tal­lée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.