COLUMBIA OUTDRY EX DIAMOND DOWN INSULATED JACKET

770 g (taille L) / 449,95 €

Trek - - TEST TERRAIN - TES­TÉ PAR AN­THO­NY NICOLAZZI Jour­na­liste - pho­to­graphe Condi­tions du test : raids hi­ver­naux à ski et ra­quettes dans le Ver­cors et le mas­sif de Bel­le­donne. Neige pro­fonde puis trans­for­mée, tem­pé­ra­tures entre +5 °C et -9 °C, vent moyen.

Pré­sen­tée lors du sa­lon Outdoor Show de Frie­drich­sha­fen en 2015, la mem­brane Outdry Ex­treme conti­nue de se pro­pa­ger par­mi les dif­fé­rentes gammes Columbia (vestes, pan­ta­lons…), et no­tam­ment sur cette doudoune im­per­méable très pro­met­teuse.

PER­FOR­MANCES THER­MIQUES

Cette doudoune im­per­méable com­bine 2 ma­té­riaux ra­re­ment as­so­ciés : une mem­brane im­per­res­pi­rante, et une iso­la­tion en duvet. Le gar­nis­sage est réa­li­sé avec un duvet d’oie cer­ti­fié Res­pon­sible Down Stan­dard, d’un gon­flant de 800 cuin. Un mo­dèle qui, sans être aus­si chaude qu’une doudoune d’ex­pé­di­tion, se­ra grâce à sa mem­brane net­te­ment plus à l’aise sous les cli­mats hu­mides sou­mis à des tem­pé­ra­tures froides (­5 °C à +5 °C). Au re­pos, au­cune sen­sa­tion de froid jus­qu’à ­7 °C. Ce qui laisse en­core une confor­table la­ti­tude en mou­ve­ment.

CONCEP­TION FA­BRI­CA­TION

Le point clé ré­side dans la mem­brane Outdry Ex­treme, pla­cée à l’ex­té­rieur du tis­su (en couche ex­terne, con­trai­re­ment aux mem­branes clas­siques qui sont la­mi­nées à l’in­té­rieur du tis­su et as­so­ciées à un trai­te­ment dé­per­lant DWR de ce der­nier). Le ré­sul­tat est re­dou­table. L’étan­chéi­té est par­faite, de longue du­rée, ce qui fait à ce jour de l’Outdry Ex­treme la meilleure mem­brane du mar­ché. L’ef­fet coupe­vent est ex­cellent, et si la res­pi­ra­bi­li­té n’est pas ex­cep­tion­nelle, elle n’est pas in­fé­rieure aux autres mem­branes (sur­tout com­bi­née aux zips d’évent la­té­raux. Le ni­veau de fi­ni­tion est par ailleurs ex­cellent, des cou­tures sou­dées aux zips (Vis­lon, ré­sine po­ly­acé­tique mou­lée), de bonne fac­ture.

ER­GO­NO­MIE

Très agréable à l’usage, mal­gré un ef­fet un peu glos­sy as­sez étrange, cette doudoune tombe par­fai­te­ment, avec une coupe des­cen­dant bien sous les fesses. Deux poches la­té­rales as­sez pro­fondes et une poche por­te­feuille bien pen­sées (+ une poche for­fait au poi­gnet, sans réel in­té­rêt pour nous). Seul bé­mol, la ca­puche, pré­vue pour le port du casque, flotte un peu, et le bou­ton de des­ser­rage des cor­dons, ca­ché dans la dou­blure au ni­veau du cou, mé­ri­te­rait un pe­tit té­moin de tex­ture, ce qui évi­te­rait de pas­ser son temps à le cher­cher…

RO­BUS­TESSE

Que dire… Au­cune dé­faillance, au­cune trace d’usure, au­cune cou­ture ef­fi­lo­chée, rien, ab­so­lu­ment rien, après neuf mois d’uti­li­sa­tion in­ten­sive. Ajou­tez à ce­la une im­per­méa­bi­li­té ab­so­lu­ment in­faillible (et une res­pi­ra­bi­li­té cor­recte), et vous avez tous les in­gré­dients utiles pour faire tom­ber Gore­Tex®, le lea­der du mar­ché des mem­branes, de son pié­des­tal. Et l’Outdry Ex­treme existe dé­sor­mais en ver­sion Eco, sans PFCs, avec dès cet hi­ver, une dé­cli­nai­son Eco de ce mo­dèle.

CONFORT / AGRÉ­MENT

Un poil raide, car la mem­brane Outdry EX n’est pas un mo­dèle de sou­plesse, un peu bruyant avec son re­vê­te­ment sa­ti­né, mais très confor­table et très douillet, avec un col qui re­monte lar­ge­ment au ni­veau du cou, et une ca­puche qui ajoute un rem­bour­rage sup­plé­men­taire. En outre, grâce aux qua­li­tés de la mem­brane, cette veste de­meure fa­cile à la­ver (à l’éponge !). Par­faite à l’usage pour des ac­ti­vi­tés « douces », elle de­meure juste un peu chaude pour des ac­ti­vi­tés trop in­tenses (course, grosses dé­ni­ve­lées…).

NOTE GLO­BALE 4,5 /5

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.