Jacques Grange ex­pose ses amis

de Jacques Grange

Vanity Fair (France) - - Sommaire - VIR­GI­NIE MOU­ZAT

Qui mieux que Jacques Grange pou­vait suc­cé­der à Karl La­ger­feld, scé­no­graphe de la der­nière Bien­nale des an­ti­quaires ? Ce dé­co­ra­teur, ar­bi­ter ele­gan­tia­rum ab­so­lu, af­fiche au­tant d’es­prit dans sa conver­sa­tion que de gé­niales trou­vailles dans les lieux où il opère.

fon­da­trice de la marque de beau­té By Ter­ry, en sait quelque chose : ses mai­sons re­flètent un mix’n’match de luxe comme seul sait le si­gner JG. Il est nor­mal que la pré­si­dente du châ­teau, du mu­sée et du do­maine na­tio­nal de Ver­sailles,

dont les jar­dins Catherine Pé­gard, sont le thème de la Bien­nale cette an­née, se soit dé­pla­cée pour la pho­to

au Grand Pa­lais, où a lieu la ma­ni­fes­ta­tion, sous l’égide de son grand or­don­na­teur pré­sident

Ch­ris­tian Deydier, du Syn­di­cat na­tio­nal des an­ti­quaires. L’ar­tiste le pay­sa­giste

Mat­tia Bo­net­ti, (équi­valent de Jacques Louis Be­nech Grange pour le vé­gé­tal), l’an­ti­quaire

la créa­trice de bi

joux

Ha­ru­mi Klos­sows­ka de Ro­la, fille du peintre Bal­thus, la jour­na­liste an­glaise et

Na­ta­sha Fra­ser Vic­to­ria font par­tie du pre­mier cercle Niar­chos au­tour de JG, à l’ins­tar de

Da­nielle fi­dèle col­la­bo­ra­trice de­puis Léon, vingt- cinq ans. Son âme dam­née, l’an­ti­quaire ne sau

Pierre Pas­se­bon, rait être ab­sent de la scène, pas plus que le mé­de­cin de Jacques Grange, qui fut aus­si ce­lui de Fran­çois Mit­ter­rand. Quant à

amie de tou­jours, Fran­çoise Du­mas, maî­tresse de cé­ré­mo­nie des plus belles fêtes des heu­reux du monde, elle connaît l’hôte de ce gang se­lect comme per­sonne. —

PHO­TO­GRA­PHIE

27

au Grand Pa­lais à Pa­ris.

Bien­nale des an­ti­quaires. Du 11 au 21 sep­tembre,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.