Le Pa­ris noc­turne de Cé­dric Char­lier

Ren­dez-vous avec Cé­dric Char­lier au Pa­lais de To­kyo.

Vanity Fair (France) - - Sommaire - BÉ­NÉ­DICTE BURGUET

Le sty­liste belge avait 20 ans lors­qu’il s’est ins­tal­lé à Pa­ris, en 1998, pour­tant il s’y sent tou­jours « de pas­sage. La meilleure ma­nière d’ap­pré­cier cette ville est de la quit­ter... pour mieux re­ve­nir ». Pas éton­nant donc qu’il ha­bite à deux pas de la gare du Nord, d’où partent les trains pour la Bel­gique : « De ma porte aux quais, il faut cinq mi­nutes. » Di­plô­mé de l’école de La Cambre, Cé­dric Char­lier a fait ses armes chez Cé­line époque Mi­chael Kors, puis chez Jean-Paul Knott et en­fin chez Lan­vin, avec Al­ber El­baz, avant d’être nom­mé, en 2009, di­rec­teur artistique de Ca­cha­rel. En quatre pe­tites sai­sons, il mo­der­nise et rend à nou­veau dé­si­rable cette marque du XXe siècle. Puis, en 2012, sou­te­nu par le groupe ita­lien Aeffe, il lance son la­bel en nom propre et crée ra­pi­de­ment le buzz. « Le Pa­lais de To­kyo m’a plu­tôt por­té chance. J’y ai dé­jà dé­fi­lé trois fois. C’est aus­si ici que j’ai éprou­vé mon plus grand choc vi­suel avec l’ex­po du sculp­teur Fe­lix Schramm. Ce mu­sée d’art mo­derne est un des rares lieux tour­nés vers l’ave­nir à Pa­ris. » Quant à lui, son fu­tur im­mé­diat, c’est la col­lec­tion été 2015 qu’il pré­sente dans un mois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.