Ri­ta Ora, man­ne­quin-ca­bine pho­to chez Karl

Ri­ta Ora dans l’in­ti­mi­té du Pho­to­ma­ton de Karl La­ger­feld.

Vanity Fair (France) - - Sommaire - Bé­né­dicte Burguet

C’est une it-girl comme seule l’An­gle­terre sait les fa­bri­quer. Née au Ko­so­vo en 1990, Ri­ta Ora (ce n’est pas un pseu­do) a gran­di au Royaume-Uni. À 20 ans, la chan­teuse bri­tan­nique gra­vite dé­jà dans les ga­laxies de Jay Z (il lui a mis le pied à l’étrier en 2009) et de Ca­ra De­le­vingne, autre Lon­do­nienne qui a le vent en poupe (le man­ne­quin a même re­com­man­dé sa meilleure co­pine pour lui suc­cé­der au poste d’égé­rie DKNY). Last but not least, Rit’ a aus­si été adou­bée par le cercle très fer­mé de Cha­nel (c’est d’ailleurs à l’oc­ca­sion du shoo­ting de La Pe­tite Veste noire par Karl La­ger­feld que la chan­teuse s’est lais­sé convaincre de s’en­fer­mer dans le Pho­to­ma­ton du stu­dio 7L). Pour quel­qu’un qui n’a qu’un seul al­bum ( Ora, sor­ti en 2012) ins­crit à son CV, c’est im­pres­sion­nant. Sans au­cun doute, son cô­té bonne co­pine, wild et frais ex­plique cette po­pu­la­ri­té. Et, sur­tout, son ta­lent exu­bé­rant. Sa ré­cente rup­ture avec Cal­vin Har­ris, avec qui elle pré­pa­rait son pro­chain al­bum, est le pre­mier ac­ci­dent dans sa jeune car­rière. D’après la presse bri­tan­nique, le mu­si­cien en­vi­sa­ge­rait de don­ner à d’autres ar­tistes les titres qu’il avait com­po­sés pour elle. Pro­gram­mée cet été, la sor­tie de l’al­bum por­té par un pre­mier single, I Will Ne­ver Let You Down (quelle iro­nie !), est main­te­nant re­por­tée à l’au­tomne. Mais Ri­ta Ora n’est pas fille à se lais­ser abattre. Af­faire à suivre, donc. Autres pro­jets : une col­la­bo­ra­tion avec Adi­das Ori­gi­nals pour une ligne street­wear à l’image de son style ex­tra­va­gant ; et un rôle d’égé­rie Ro­ber­to Ca­val­li. Dans les rayons de la li­brai­rie de la rue de Lille, pas éton­nant que son oeil ait été ac­cro­ché par la pho­to de Faye Du­na­way en Bon­nie sur la couverture de Clas­sic Hol­ly­wood Style. Une b ête de m ode comme elle sait re­con­naître une icône quand elle en voit une. —

frances Lin­coln (2012).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.