Une dure au COEUR TENDRE

Fa­bri­quée et as­sem­blée à la main en Au­triche de­puis 1979, la Mer­cedes G, vé­hi­cule tout-ter­rain d’ori­gine mi­li­taire, est de­ve­nue la co­que­luche de Hol­ly­wood.

Vanity Fair (France) - - Vanity Case Art De Vivre - AVA NT E T APR ÈS NI­CO­LAS SA­LO­MON

Cette Mer­cedes ne doit pas son G au plai­sir qu’elle dis­tille mais à sa pre­mière vo­ca­tion : Gelän­de­wa­gen si­gni e tout-ter­rain dans la langue de Karl La­ger­feld. Luxueuse comme une li­mou­sine, puis­sante comme une spor­tive, elle est au­jourd’hui aus­si culte que les grandes ita­liennes. Les ré­seaux so­ciaux, Ins­ta­gram en tête, cé­lèbrent chaque jour les in­nom­brables amé­na­ge­ments dont elle fait l’ob­jet et, de Du­baï au Ka­za­khs­tan, de Ro­deo Drive à Mo­na­co, elle s’est im­po­sée comme la star des 4 4 avec son al­lure de congé­la­teur

x sur roues. D’une concep­tion an­té­di­lu­vienne, lourde comme

L’ RI I ALE une en­clume, elle a man­qué à plu­sieurs re­prises d’être aban­don­née par Mer­cedes qui, entre- temps, avait pro­duit bien d’autres tout-ter­rain et nis­sait par trou­ver son exis­tence presque em­bar­ras­sante. Mais de­vant la le­vée de boucliers de la com­mu­nau­té « pro G », le construc­teur de Stutt­gart a na­le­ment choi­si de l’amé­lio­rer en­core et en­core. Do­tée dé­sor­mais du meilleur de la tech­no­lo­gie d’Outre-Rhin, elle conserve son ca­rac­tère unique qui fai­sait cra­quer hier le et le

shah d’Iran pape et qui sé­duit au­jourd’hui les et . Même

Kardashian Ashley Ol­sen à l’aŠche de Ju­ras­sic World, elle fait son ci­né­ma. —

L’ É ITIÈ E

Mer­cedes

de

Mer­cedes

de

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.