STAR WARS, ça rend fou

IL EST DES CHOSES QU’IL FAUT PAR­FOIS GAR­DER POUR SOI.

Vanity Fair (France) - - Editorial - MICHEL DE­NI­SOT Di­rec­teur de la ré­dac­tion de Va­ni­ty Fair.

Il faut tou­jours faire at­ten­tion à ce que l’on dit. Du coup, j’hé­site à écrire ! Pre­nons un exemple : Wy­cliffe Stutch­bu­ry, ar­chi­tecte an­glais, sur­nom­mé « Win­ky ». Vous al­lez le connaître en li­sant notre re­por­tage sur Je­re­my Irons et de son chan­tier im­pro­bable, ba­roque et ma­gni­fique en Ir­lande, pour re­ta­per un châ­teau en ruine du XVe siècle. Une his­toire à dor­mir de­bout tar­di­ve­ment après une soi­rée ar­ro­sée de pad­dy, le whis­key lo­cal. Eh bien, Win­ky n’a pas ache­vé les tra­vaux de Kil­coe (c’est là que ça se passe, près de Cork, une ré­gion qui m’est fa­mi­lière grâce à ma femme, Mar­tine, qui connaît chaque vil­lage ir­lan­dais). Un soir d’été, alors qu’il était at­ta­blé dans le sud de la France, il s’est le­vé d’un coup. « Je vais main­te­nant faire une an­nonce im­por­tante : la seule chose qui compte au monde, c’est l’amour. » Puis il s’est ef­fon­dré et il est mort. Il avait 65 ans. Voi­là qui in­cite à la gra­vi­té. L’im­pru­dence semble, hé­las, de mise ces temps- ci, sans que l’is­sue en soit fa­tale. Pour l’ins­tant.

Je­re­my Irons, so bri­tish, tombe donc amou­reux de ce coin d’Ir­lande. Il y a res­tau­ré ce châ­teau qui garde la baie de Roa­ring­wa­ter avec une ar­mée d’ar­tistes. Ce­la va du sculp­teur-fleu­riste an­glais et boud­dhiste à la van­nière al­le­mande ou en­core aux nom­breux hip­pies qui ne sa­vaient rien faire. Il y eut quelques re­touches à pré­voir, no­tam­ment « l’en­duit crème de la grosse tour qui res­sem­blait à un vi­bro­mas­seur géant », dixit l’ac­teur. Ré­sul­tat : on a en­vie d’y être in­vi­té. Le maître des lieux re­çoit vê­tu de sa robe de chambre verte of­ferte par Ha­mid Kar­zai, l’an­cien pré­sident de la Ré­pu­blique d’Af­gha­nis­tan – se­lon nous, le seul chef d’État bien ha­billé –, et ce n’est pas du ci­né­ma.

Et Star Wars, c’est vrai ? C’est mieux que ça, et ça rend fou tout un tas de per­sonnes. Nous vous pro­po­sons un port­fo­lio ex­cep­tion­nel d’An­nie Leibo­vitz, des té­moi­gnages de fans ca­pables de tout plan­ter pour par­ler, des heures du­rant, de cette pas­sion de jeunesse (mais en pré­ci­sant : « Je ne suis pas un geek »). Ça fait peur quand il s’agit de membres du ca­bi­net du pre­mier mi­nistre, de té­nors du bar­reau de Pa­ris ou du no 2 de l’OTAN. Leur ju­bi­la­tion se­ra à son comble en li­sant dans ce numéro la ren­contre avec Luke Sky­wal­ker. Le seul, le vrai. Il nous parle. Sé­rieux !

La guerre aus­si, la vraie, avec Jean-Jacques Bauer. Ce col­lec­tion­neur a consa­cré son exis­tence à re­trou­ver les ta­bleaux de son grand­père confis­qués par le ré­gime de Vi­chy. À 88 ans, il ra­conte les pé­ri­pé­ties de cette quête et son der­nier re­bon­dis­se­ment en date : on a re­trou­vé La Cueillette des pois, de Pis­sar­ro, en plein Pa­ris, au mu­sée Mar­mot­tan.

La conver­sa­tion, cet art d’an­cienne tra­di­tion, est la pas­sion de Phi­lippe Meyer – plus, ima­gine-t- on, que Star Wars. Il évoque pour nous ses sou­ve­nirs ra­dio­pho­niques, quand Eu­rope no 1 ou Ra­dio Luxem­bourg mar­quaient les mé­moires avec des voix sans vi­sages : des feuille­tons « Si­gné Fu­rax », des gags té­lé­pho­niques de Fran­cis Blanche, les timbres ca­rac­té­ris­tiques de Jacques Pao­li et d’An­dré Ar­naud qui l’ont conduit à de­ve­nir, lui-même, une des grandes voix de Ra­dio France, avec des chro­niques sans com­plai­sance, donc à haut risque. Les hommes po­li­tiques n’ont ja­mais ai­mé les jour­na­listes caus­tiques.

Si vous avez des sou­ve­nirs liés à la ra­dio, n’hé­si­tez pas ; l’exer­cice est agréable. Je me rap­pelle Mau­rice Bi­raud, drôle d’ani­ma­teur d’Eu­rope 1, et ses con­cours bur­lesques. Et cette ques­tion : « Com­bien y a-t-il de bouches dans le Rhône ? » J’au­rais peut- être dû gar­der ça pour moi... ou pas. Il faut tou­jours faire at­ten­tion à ce que l’on dit – et lire un bon ma­ga­zine. En­joy. �

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.