La voi­ture pié­gée fonce sur les gen­darmes

Un in­di­vi­du au vo­lant d’une Re­nault a fon­cé, hier, sur un four­gon de gen­darmes pro­vo­quant une dé­fla­gra­tion. L’in­di­vi­du est mort dans la col­li­sion. Une en­quête an­ti­ter­ro­riste est ou­verte

Var-Matin (Brignoles / Le Luc / Saint-Maximin) - - La Une -

Un homme de 31 ans, is­la­miste ra­di­ca­li­sé, a fon­cé, hier, avec sa voi­ture char­gée d’une bon­bonne de gaz et d’armes sur des gen­darmes sur les Champs-Ély­sées à Pa­ris, sans faire de bles­sé, avant de mou­rir dans cet at­ten­tat ra­té, près de deux se­maines après une at­taque dji­ha­diste à Notre-Dame. L’at­taque, qui n’a pas été re­ven­di­quée jusque-là, est sur­ve­nue peu avant 16 heures au coeur du Pa­ris tou­ris­tique, près d’un mois après l’as­sas­si­nat d’un po­li­cier par un dji­ha­diste, abat­tu par les forces de l’ordre, dé­jà à deux pas du RondPoint des Champs-Ely­sées. « Une nou­velle fois, les forces de sécurité en France ont été vi­sées avec cette ten­ta­tive d’at­ten­tat sur les Champs-Ély­sées. Un es­ca­dron de gen­darmes mo­biles de Chau­mont (Hau­teMarne) des­cen­dait les Champs-Ély­sées quand un in­di­vi­du a per­cu­té la voi­ture de tête », a dé­cla­ré à la presse le mi­nistre de l’In­té­rieur Gé­rard Col­lomb, dé­plo­rant cette « ten­ta­tive d’at­ten­tat ». Is­su d’une fa­mille sa­la­fiste, l’au­teur, qui n’avait ja­mais été condam­né, était fi­ché S (pour Sû­re­té de l’Etat) de­puis 2015 pour son ap­par­te­nance à la « mou­vance is­la­miste ra­di­cale », a-t-on ap­pris de sources concor­dantes.

Une bon­bonne de gaz et des armes

Une bon­bonne de gaz, une ka­lach­ni­kov, deux armes de poing et un im­por­tant stock de mu­ni­tions ont été re­trou­vés dans le vé­hi­cule de l’as­saillant. Il y avait de quoi « éven­tuel­le­ment faire sau­ter cette voi­ture », a in­di­qué de son cô­té le mi­nistre. Un mode opé­ra­toire et une cible pré­co­ni­sés par les dji­ha­distes. La ber­line s’est em­bra­sée lors de la col­li­sion avec le four­gon des gen­darmes mo­biles qui rou­laient en convoi sur cette grande ar­tère très fré­quen­tée. Les gen­darmes ont en­suite « ex­trait l’in­di­vi­du » de la voi­ture, a in­di­qué le porte-pa­role du mi­nis­tère de l’In­té­rieur, Pierre-Hen­ry Bran­det. Une opé­ra­tion de dé­mi­nage a d’abord été me­née sur les lieux des faits avant que les se­cours ne prennent en charge l’homme griè­ve­ment bles­sé, vê­tu d’un short gris. Il a suc­com­bé peu de temps après, ont ex­pli­qué des sources po­li­cières sans pré­ci­ser les causes de la mort. Une en­quête a été confiée à la sec­tion an­ti­ter­ro­riste de la police ju­di­ciaire pa­ri­sienne et à la DGSI par le par­quet de Pa­ris. Une per­qui­si­tion était en cours ce lun­di soir au Ples­sis-Pâ­té, dans l’Essonne, au do­mi­cile de l’au­teur de l’at­ten­tat, at-on ap­pris au­près de sources proches de l’en­quête. Des po­li­ciers de la Bri­gade de re­cherche et d’in­ter­ven­tion (BRI) ont in­ves­ti un pa­villon en­tou­ré de hautes haies de cette com­mune se­mi-ru­rale. L’as­saillant, ca­det d’une fra­trie « de trois frères et soeurs », vi­vait là avec sa fa­mille, ins­tal­lée de­puis une tren­taine d’an­nées, se­lon une voi­sine sous cou­vert d’ano­ny­mat.

Les pré­cé­dents

Trois jours avant le pre­mier tour de la pré­si­den­tielle, les Champs-Ély­sées avaient dé­jà été le théâtre d’un at­ten­tat lorsque Ka­rim Cheur­fi avait tué par balles, le 20 avril, un po­li­cier et en avait bles­sé deux autres, avant d’être abat­tu. Un mes­sage ma­nus­crit « dé­fen­dant la cause de Daesh » avait été re­trou­vé sur un pa­pier près de son corps et l’at­taque avait été re­ven­di­quée par le groupe État is­la­mique (EI). En un autre lieu em­blé­ma­tique de Pa­ris, la ca­thé­drale Notre-Dame, une autre at­taque a vi­sé les forces de l’ordre le 6 juin der­nier. Un uni­ver­si­taire al­gé­rien de 40 ans, Fa­rid Ik­ken, a at­ta­qué un membre d’une pa­trouille de police sur le par­vis de la ca­thé­drale en se re­ven­di­quant « sol­dat du ca­li­fat », un terme uti­li­sé pour dé­si­gner le ca­li­fat au­to­pro­cla­mé en juin 2014 par Daesh.

(Pho­to AFP)

Après-mi­di sous ten­sion, hier, sur les Champs-Ély­sées après une ten­ta­tive d’at­ten­tat contre un vé­hi­cule de la gen­dar­me­rie (le vé­hi­cule pié­gé est en bas à gauche sur la pho­to).

(Pho­to AFP)

Les dé­mi­neurs ont pro­cé­dé à l’ins­pec­tion du vé­hi­cule afin de vé­ri­fier qu’il ne pré­sen­tait plus au­cun dan­ger.

(Pho­to AFP)

Deux sa­peurs-pom­piers de la BSPP pro­di­guant les pre­miers se­cours à l’as­saillant à terre.

(DR)

Le vé­hi­cule a pris feu juste après la col­li­sion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.