Essonne : l’ad­ver­saire de Valls en pré­fec­ture pour « faire re­comp­ter les bul­le­tins »

Var-Matin (Brignoles / Le Luc / Saint-Maximin) - - Second Tour -

Fa­ri­da Am­ra­ni, can­di­date de La France in­sou­mise qui conteste la victoire à l’an­cien Pre­mier mi­nistre PS Ma­nuel Valls dans l’Essonne, est ar­ri­vée, hier, à la pré­fec­ture du dé­par­te­ment pour « faire re­comp­ter les bul­le­tins », a-t-elle dé­cla­ré de­vant quelques jour­na­listes. « On nous a in­ter­dit de faire re­comp­ter les bul­le­tins hier soir [lire di­manche soir] en mai­rie, alors on va le faire en pré­fec­ture », a dé­cla­ré Mme Am­ra­ni, peu après 9 h, main­te­nant ses soup­çons « d’ir­ré­gu­la­ri­tés ». « On monte en pa­ral­lèle un dos­sier pour le Conseil consti­tu­tion­nel », a ajou­té la can­di­date, qui a dix jours pour dé­po­ser un re­cours. Di­manche soir, M. Valls avait an­non­cé dans une am­biance hou­leuse sa victoire par 50,3 %, soit avec 139 voix d’avance, sur sa concur­rente. Mais cette dernière avait im­mé­dia­te­ment contes­té ce ré­sul­tat.

Valls droit dans ses bottes

Les li­tiges in­vo­qués par l’équipe de Fa­ri­da Am­ra­ni portent sur quatre bu­reaux d’Évry, dont « un où on a un gros soup­çon », dé­pour­vus d’as­ses­seurs de La France in­sou­mise. « J’ai confiance dans la jus­tice de notre pays, on ira sim­ple­ment, sin­cè­re­ment, en toute tran­quilli­té, la dé­mo­cra­tie doit s’ex­pri­mer, elle va s’ex­pri­mer, mais nous on ré­fute ce qui s’est pas­sé hier », avait dé­cla­ré un peu plus tôt Mme Am­ra­ni sur LCI. Hier ma­tin, sur Twit­ter, Ma­nuel Valls a re­gret­té qu’« après les in­sultes et la haine, si vi­sible hier soir à Evry, c’est dé­sor­mais la mise en cause de mon élec­tion ». « Tou­jours la même mé­thode », a-t-il ajou­té. « Il n’y a eu au­cune ir­ré­gu­la­ri­té. Il faut ac­cep­ter le ver­dict des urnes et res­pec­ter la dé­mo­cra­tie », a-t-il en­joint, pré­ci­sant qu’il se­ra « au­jourd’hui [lun­di] à l’As­sem­blée na­tio­nale» et qu’il «ysié­ge­ra dès le 27 juin ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.