Un fes­ti­val de ta­lents au clair de lune

Var-Matin (Brignoles / Le Luc / Saint-Maximin) - - Centre Var - M. L.

L’idée est celle d’une réunion ar­tis­tique et convi­viale, dans un lieu connu de tous mais ra­re­ment fou­lé par cha­cun. L’af­fiche, po­ly­morphe, ima­gi­née par un néo­pro­me­neur mayon­nais, Michel De­shays (au­teur-com­po­si­teur réa­li­sa­teur en rup­ture de vie pa­ri­sienne), a été des­si­née avec l’ef­fi­cace com­pli­ci­té de l’as­so­cia­tion Les Mayons en fête, que pré­side Ca­thy Is­nard, et la com­mune, pas avare au rayon lo­gis­tique. Une af­fiche qui pro­po­sait un pique-nique à la fraîche puis un mu­sic-hall ama­teur. Le tout, au gré de la piste de la Fou­quette, ex­cep­tion­nel­le­ment rou­verte entre eucalyptus, spot­lights, dans un am­phi­théâtre en pierres (du Cas­tel des Maures) et à ciel ou­vert. Un dé­cor de rêve et une at­ten­tion de tous les ins­tants pour pré­ve­nir tout in­ci­dent dans ce mas­sif ex­cep­tion­nel. Cer­tains sont mon­tés à pied, cou­ra­geux. D’autres en voi­tures, pous­sié­reuses, pour se ga­rer à la première ci­terne DFCI.

Ins­pi­ré et cha­leu­reux

À deux pas des tables dres­sées pour ras­sem­bler près de cent cin­quante convives ap­pe­lés à se ré­ga­ler des « pa­niers », pré­pa­rés par le bou­lan­ger mayon­nais, Ju­lien, et d’un verre de ro­sé. À deux pas, aus­si, des hauts ri­deaux pen­dus à des por­tiques mé­tal­liques pour ma­té­ria­li­ser l’en­trée dans cet in­at­ten­du et somp­tueux théâtre de ver­dure. Le maire, Michel Mon­da­ni, en­tou­ré d’élus de Coeur du Var - dont le pré­sident JeanLuc Lon­gour -, a dit au pu­blic sa joie d’ac­cueillir ce pre­mier fes­ti­val « Là-haut sur la col­line» le bien nom­mé. Un fes­ti­val qui a réuni maints bé­né­voles, pour lui don­ner corps, et bien des ta­lents, ap­plau­dis avec une fer­veur non feinte. En ve­dette amé­ri­caine sur un ré­per­toire fran­çais, Les Chants d’Aille (la cho­rale mayon­naise) et ses in­vi­tés ve­nus de l’Oise étaient di­ri­gés par Michel De­shays, gui­tare en mains dans un tem­po en­thou­sias­mant. Has­sen, Alice Poud et Mat­thieu Brillard, au rayon de l’humour, ont com­plé­té cette soi­rée avec un cer­tain bon­heur. Idem de Flo­ra Nethm i et autres sur­prises chan­tantes noc­turnes. D’évi­dence, si l’or­ga­ni­sa­tion sem­blait ro­dée avec l’aide de gardes par­ti­cu­liers, d’élé­ments du CCFF et autres bonnes vo­lon­tés, les au­di­teurs at­tendent un se­cond fes­ti­val. Tout aus­si ins­pi­ré, cha­leu­reux, gour­mand et gai. Le pa­ri est lan­cé, tou­jours au clair de lune !

(Pho­to M. L.) (Pho­tos M. L.)

Egin­hard Weise ap­prend à « ses » élèves l’art du mon­tage de mur en pierres sèches. À Michel De­shays chef de choeur et la cho­rale « Chants d’Aille ». Une inau­gu­ra­tion en pré­sence de Michel Mon­da­ni et Jean-Luc Lon­gour. Un pu­blic ra­vi dans ce théâtre de ver­dure.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.