Ou­ver­ture à la concur­rence des TER : la Ré­gion pousse

Var-Matin (Brignoles / Le Luc / Saint-Maximin) - - Grand Sud - THIER­RY PRUDHON

Re­naud Mu­se­lier, le nou­veau pré­sident de la Ré­gion, l’a en­core de­man­dé à la mi­nistre des Trans­ports, Eli­sa­beth Borne, dé­but août : il sou­haite que Paca soit pion­nière dans la pri­va­ti­sa­tion des lignes fer­ro­viaires. Les ava­tars es­ti­vaux de la SNCF ne manquent évi­dem­ment pas d’ap­por­ter de l’eau à son mou­lin. Ce­la, même si la SNCF a été vic­time d’élé­ments ex­té­rieurs qui au­raient sans doute im­pac­té de la même fa­çon un opé­ra­teur pri­vé. Et même si, par ailleurs, le ser­vice aux usa­gers s’est glo­ba­le­ment amé­lio­ré au cours des pre­miers mois de l’an­née en Paca. En dix-huit mois, la ponc­tua­li­té des trains ré­gio­naux est ain­si pas­sée de 82,5 % à 84,9 %, alors que le nombre de trains an­nu­lés est lui tom­bé de 8,8 % à 3 % et la fraude de 18 % à 16 %. Par consé­quent, le nombre des usa­gers des TER est re­par­ti à la hausse en Paca (+ 4 % de­puis jan­vier 2017).

Vo­lon­té d’ac­cé­lé­rer

Pour au­tant, Re­naud Mu­se­lier a ré­cem­ment de­man­dé mieux en­core à Guillaume Pe­py, le PDG de la SNCF. Et il n’en dé­mord pas: il sou­haite que le gou­ver­ne­ment au­to­rise par an­ti­ci­pa­tion la ré­gion Paca à ou­vrir ses lignes TER à la concur­rence dès 2019. Se­lon le ca­len­drier pré­vu, et hors dé­ro­ga­tions, ce n’est qu’à par­tir de 2021 que de­vront être ou­vertes à la concur­rence les lignes TGV et à par­tir de 2023 celles TER, en ver­tu de la li­bé­ra­li­sa­tion to­tale du trans­port de voya­geurs par rail adop­tée en 2016 par le Par­le­ment eu­ro­péen. Mais cette même loi donne la pos­si­bi­li­té aux États vo­lon­taires d’amor­cer la concur­rence à par­tir de dé­cembre 2019. Le sort de Paca est donc entre les mains de la mi­nistre. « Si une loi en ce sens est prise au plus tard en 2018, nous se­rons en ca­pa­ci­té d’ou­vrir le rail à la concur­rence dès fin 2019, après avoir lan­cé les ap­pels d’offres en dé­but d’an­née », ex­plique Phi­lippe Ta­ba­rot, vice-pré­sident de la Ré­gion en charge des trans­ports et de la sé­cu­ri­té. « Il ne s’agit pas pour nous d’un choix idéo­lo­gique, pré­cise-t-il, mais dic­té par une si­tua­tion com­pli­quée : outre d’in­fra­struc­tures vieillis­santes, nous pâ­tis­sons d’un opé­ra­teur unique au­quel sont im­pu­tables 80 % des sup­pres­sions de trains et 50 % des re­tards. Nous avons en Paca le coût le plus éle­vé en km de TER par ha­bi­tant. »

L’an­née  se­ra dé­ci­sive

Pour l’heure, la mi­nistre a in­di­qué à Re­naud Mu­se­lier qu’elle pré­sen­te­ra une grande loi d’orien­ta­tion des trans­ports dé­but 2018 et qu’elle nom­me­ra une per­son­na­li­té de haut ni­veau pour échan­ger avec les di­verses par­ties pre­nantes, dont les usa­gers et les che­mi­nots, sur la meilleure voie à em­prun­ter. De son cô­té, la Ré­gion a dé­jà éta­bli des contacts avec di­vers opé­ra­teurs eu­ro­péens sus­cep­tibles de se por­ter can­di­dats, ou­treR­hin et en Ita­lie no­tam­ment. Il reste tou­te­fois plu­sieurs pa­ra­mètres clés à ajus­ter, comme l’ad­met Phi­lippe Ta­ba­rot : « Il fau­dra cla­ri­fier plu­sieurs ques­tions, dont trois prin­ci­pales : la re­prise du per­son­nel, la pro­prié­té des rames fi­nan­cées par la Ré­gion et la dis­tri­bu­tion des titres de trans­port. » Mais aus­si l’ave­nir de lignes moins ren­tables que d’autres, qui sus­ci­te­ront for­cé­ment moins de convoi­tises et qu’il fau­dra trai­ter dif­fé­rem­ment pour as­su­rer la conti­nui­té du ser­vice pu­blic, «sous forme de ré­gies, par exemple ». Mal­gré la vo­lon­té po­li­tique, deux an­nées pour­raient donc s’avé­rer un peu courtes pour ef­fa­cer toutes les chi­canes en­core en sus­pens.

(Pho­to F. B.) (Pho­to Frantz Bou­ton)

Les TER de la SNCF se­ront-ils confron­tés à la concur­rence dès fin  en Paca ? Louis Nègre, sé­na­teur-maire (LR) de Cagnes-sur-Mer, s’ap­prête à dé­po­ser une pro­po­si­tion de loi qui plaide pour une ou­ver­ture à la concur­rence

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.