Fa­bien Gal­thié, le re­tour

Var-Matin (Brignoles / Le Luc / Saint-Maximin) - - Sports -

Après un di­vorce dou­lou­reux avec son an­cien pré­sident Mo­hed Al­trad, Fa­bien Gal­thié re­vient à Mont­pel­lier, pour la pre­mière fois à la tête de sa nou­velle équipe, Tou­lon. « Je pense que le pu­blic l’ap­plau­di­ra car il n’a rien contre [lui] », as­sure son an­cien capitaine au MHR, Fulgence Ouedraogo. La fâ­che­rie n’est pas avec le pu­blic. « Sans sa­voir ce qu’il s’est pas­sé entre lui et le pré­sident, j’ai le sen­ti­ment que c’est une rup­ture hu­maine et per­son­nelle entre les deux hommes », ex­plique le jeune re­trai­té Ro­bins Tchale-Wat­chou, qui a évo­lué sous les ordres de Gal­thié au Stade Fran­çais et à Mont­pel­lier. L’in­té­res­sé re­fuse pour sa part d’évo­quer le su­jet qui s’est sol­dé en 2014 par un mau­vais pro­cès qui lui a rap­por­té 487000 eu­ros mais coû­té deux ans de sa vie d’en­traî­neur. Un vé­ri­table gâ­chis. Car pen­dant quatre ans (2010 - dé­cembre 2014), l’homme aux 64 sé­lec­tions avait fait dé­col­ler le MHR. Mais le bi­lan s’ef­face par­fois sous l’ef­fet d’une per­son­na­li­té po­la­ri­sée sur sa seule équipe. Gal­thié « peut frois­ser les joueurs, ex­plique Tchale-Wat­chou. Tout comme tous les pas­sion­nés au ca­rac­tère en­tier, c’est tout ou rien. »

Escande : « C’était ten­du »

« À Mont­pel­lier, c’était par­fois chaud, ten­du, sur cer­tains en­traî­ne­ments avec de grosses co­lères », se sou­vient Éric Escande, qui a re­trou­vé à Tou­lon son an­cien ma­na­ger. Pas­cal Man­cu­so, an­cien en­traî­neur de Mont­pel­lier et di­rec­teur de la for­ma­tion en 2010, à l’ar­ri­vée de Gal­thié, a été en con­flit avec lui. Mais « c’est l’en­traî­neur le plus com­pé­tent que j’ai connu, as­sure-t-il. Il a une intelligence rare dans sa ma­nière d’en­vi­sa­ger le jeu et d’en­traî­ner. » C’est « son ma­na­ge­ment, la ges­tion des hommes, qui pose pro­blème, es­time Man­cu­so. Cet homme, qui a un fort ego, a tel­le­ment en­vie de réus­sir qu’il dé­borde par mo­ments et ne peut pas du­rer. » Mais il peut re­ve­nir... GUILLAMON FRESIA MONRIBOT ASHTON

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.