L’OM n’a pas fait de ca­deau au Lille de Biel­sa (-)

Mar­seille a été so­lide, Man­dan­da dé­ci­sif et le LOSC conti­nue de som­brer

Var-Matin (Brignoles / Le Luc / Saint-Maximin) - - La Une - Bu­teurs : . Fal­cao (ASM),  buts . Ca­va­ni (PSG),  buts . Fe­kir (OL),  buts

Mar­seille a en­fon­cé en­core plus le Lille de Mar­ce­lo Biel­sa dans la crise en s’im­po­sant (1-0) dans le Nord et s’est re­pla­cé au pied du po­dium. Une se­maine après avoir frô­lé l’ex­ploit lors du Cla­si­co face au Pa­ris SG, qui avait éga­li­sé dans le temps ad­di­tion­nel, (2-2), l’OM, ef­fi­cace à dé­faut d’être brillant, l’a em­por­té grâce à un but de Mor­gan San­son en tout dé­but de ren­contre (5e). Les Pho­céens, qui res­taient sur deux nuls, ont re­trou­vé le che­min de la vic­toire et en­re­gis­tré leur sixième match consé­cu­tif sans dé­faite en cham­pion­nat. Ce­la leur per­met de re­mon­ter à la qua­trième place (21 points), à une lon­gueur de Lyon. Les Dogues conti­nuent, eux, de som­brer un peu plus chaque se­maine : in­ca­pables de ga­gner de­puis la pre­mière jour­née, ils ont en­chaî­né un neu­vième match sans suc­cès (3 nuls, 6 dé­faites). Les re­trou­vailles de Mar­ce­lo Biel­sa avec l’OM n’au­ront donc pas per­mis au tech­ni­cien ar­gen­tin d’in­ver­ser la courbe de ré­sul­tats ca­tas­tro­phiques de son équipe. Ses joueurs ont pour­tant af­fi­ché un bien meilleur vi­sage, no­tam­ment en pre­mière pé­riode, mais ont une nou­velle fois man­qué d’ef­fi­ca­ci­té et com­mis des er­reurs de dé­bu­tants.

« Biel­sa dé­mis­sion »

En ef­fet, dès sa pre­mière oc­ca­sion, l’OM as­som­mait le Losc en mar­quant comme à l’en­traî­ne­ment: sur un coup-franc le long de la sur­face de ré­pa­ra­tion, Flo­rian Thau­vin trom­pait la naïve dé­fense lil­loise en cen­trant en re­trait pour San­son, es­seu­lé, qui re­pre­nait du plat du pied (0-1, 5). Le Losc, son­né, pei­nait à ré­agir pen­dant quelques mi­nutes, avant qu’An­war El Gha­zi sonne la ré­volte. Ain­si, sur un contre, les Nor­distes par­ve­naient à se pro­cu­rer une pre­mière oc­ca­sion (El Gha­zi bu­tant sur Man­dan­da). C’était en­suite Pé­pé qui met­tait à contri­bu­tion Man­dan­da d’une frappe puis­sante. Le Losc se pro­cu­rait deux nou­velles oc­ca­sions avant le re­pos par Thia­go Mendes, de la tête, puis El Gha­zi sur un coup franc. Mais à chaque fois, les ten­ta­tives étaient re­pous­sées par un Man­dan­da vi­gi­lant (41, 45). Dès la re­prise, les Dogues re­pre­naient le contrôle des opé­ra­tions, sous l’im­pul­sion de Fa­rès Bah­lou­li, en­tré en jeu sur l’aile droite à la place de Luiz Arau­jo, en­core dé­ce­vant. Mais cette ré­ac­tion n’était qu’un feu de paille. Bien en place, l’OM au­rait même pu dou­bler la mise mais Va­lère Ger­main ti­rait à cô­té (65). Dans le temps ad­di­tion­nel, Eze­quiel Ponce man­quait la balle de l’éga­li­sa­tion (90+3). Dans un stade presque plein, les sup­por­ters mar­seillais se per­met­taient même le luxe de faire ré­son­ner leur tra­di­tion­nel « Aux armes » au nez et à la barbe de fans nor­distes mé­du­sés. Et pour la pre­mière fois de la sai­son, des « Biel­sa dé­mis­sion » étaient scan­dés par une par­tie des ul­tras lillois... Fé­kir (’, ’).

(Pho­to AFP)

Luiz Gus­ta­vo s’ar­rache de­vant Fares Bah­lou­li : l’OM a te­nu son ré­sul­tat jus­qu’au bout.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.