«Nos ser­vices es­sayent de faire au mieux »

Var-Matin (Brignoles / Le Luc / Saint-Maximin) - - Métropole Toulonnaise -

Con­tac­tée par Var-ma­tin, l’ins­pec­tion aca­dé­mique du Var, en charge du re­cru­te­ment et de la mise en place des as­sis­tantes de vie sco­laire dans le dé­par­te­ment, se veut ras­su­rant.

Un ajus­te­ment au pre­mier tri­mestre

« Le pre­mier tri­mestre est une phase d’ajus­te­ment au ni­veau des AVS et de leurs af­fec­ta­tions dans les écoles », ex­plique un re­pré­sen­tant. «Le trai­te­ment des de­mandes d’AVS se fait en fonc­tion de l’ur­gence du be­soin de l’en­fant. Nos ser­vices es­sayent de faire au mieux pour ré­pondre à toutes les de­mandes. » Un ajus­te­ment qui a fait perdre à Ay­mene son AVS, mais qui ne se­rait, tou­jours se­lon l’ins­pec­tion aca­dé­mique, que tem­po­raire.

Des nou­velles à la ren­trée

«Ay­mene de­vrait avoir bien­tôt une AVS mu­tua­li­sée avec d’autres élèves. Jus­qu’à pré­sent, il avait une AVS à lui seul, mais ça a dû chan­ger. La per­sonne est ac­tuel­le­ment en cours de re­cru­te­ment. Pour le cas d’An­tho­ny, c’est dif­fé­rent, mais ça de­vrait éga­le­ment se ré­gler pro­chai­ne­ment. Les deux fa­milles de­vraient avoir à la ren­trée des va­cances de la Tous­saint, une réunion pour ob­te­nir des nou­velles de l’avan­cée de leurs dossiers.» Les deux ma­mans de­vraient donc ob­te­nir un dé­but de ré­ponse dé­but no­vembre et pour­ront es­pé­rer une mise en place ra­pide d’une as­sis­tante de vie sco­laire pour les deux gar­çons.

Une at­ten­tion par­ti­cu­lière

Et si le cas concerne deux éco­liers, l’ins­pec­tion aca­dé­mique du Var ne fait pas la sourde oreille quant au manque plus glo­bale d’AVS à l’école élé­men­taire de Saint-Jean-du-Var et au col­lège Vol­taire. « On es­saie de tout mettre en oeuvre pour ar­ran­ger au mieux les ef­fec­tifs et mettre des AVS en place là où il y en a be­soin. Mais nous al­lons avoir une at­ten­tion par­ti­cu­lière pour l’école élé­men­taire Saint-Jean-du-Var, qui a l’air d’avoir une vraie ca­rence. Nous sa­vons aus­si qu’il manque du per­son­nel au col­lège Vol­taire et nous es­saye­rons de faire au mieux pour ré­pondre aux de­mandes. En 2017, un cer­tain nombre d’en­fants n’avaient pas pu bé­né­fi­cier d’un ac­com­pa­gne­ment alors qu’ils en avaient be­soin. Cette an­née, c’est en cours de ré­gu­la­ri­sa­tion et le nombre d’AVS a évo­lué dans le bon sens.»

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.