Le gé­né­ral Es­tienne fi­nit sa vie à Nice

Var-Matin (Grand Toulon) - - Notre Histoire -

Le gé­né­ral Jean Es­tienne, né en , a eu une in­fluence consi­dé­rable dans l’ar­mée blin­dée, étant sur­nom­mé « le père des chars d’as­saut ». Ayant été en gar­ni­son à Nice avant , comme ca­pi­taine d’ar­tille­rie de montagne, puis comme co­lo­nel, il com­man­da après la guerre le sec­teur for­ti­fié des Alpes-Ma­ri­times. Re­ti­ré à Nice, il s’oc­cu­pa du quar­tier de Ci­miez où il re­pose au ci­me­tière du mo­nas­tère – bien qu’il soit dé­cé­dé à Pa­ris en .

(Pho­tos DR)

Les ou­vrières de l’usine Re­pet­to à Cannes.5 La ba­taille du Che­min des Dames, en­ta­mée au prin­temps , se pour­suit à l’au­tomne.3 Le sous-marin La­grange dans la rade de Tou­lon.1 Une usine de tor­pilles à Saint-Tro­pez. La barge lan­ce­tor­pilles de La Londe.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.