Nice lance la contre-at­taque des villes contre le terrorisme

Ch­ris­tian Es­tro­si a réus­si à fé­dé­rer soixante maires eu­ro­péens et mé­di­ter­ra­néens au­tour d’une Dé­cla­ra­tion qui ap­pelle à plus de co­opé­ra­tion et... de sou­tien fi­nan­cier de l’Eu­rope

Var-Matin (Grand Toulon) - - France - THIER­RY PRUDHON tprud­hon@ni­ce­ma­tin.fr

C’est un texte de deux pages et dix-sept points, co­si­gné par soixante maires eu­ro­péens et du bas­sin mé­di­ter­ra­néen. Dont ceux de Mar­seille, Lyon, Tou­lon, An­tibes, Cannes, Londres, Bar­ce­lone, Ber­lin, Bruxelles, Ma­drid, Rome, Mi­lan, Athènes, Stock­holm, Co­pen­hague, Hel­sin­ki, Al­ger, Tu­nis, Mar­ra­kech (1)… La pré­sen­ta­tion de la Dé­cla­ra­tion de Nice, « pour une pré­ven­tion de l’ex­tré­misme violent et la sé­cu­ri­sa­tion des villes », a consti­tué hier le point d’orgue du col­loque des maires face aux dé­fis du terrorisme. Cette charte est la double ex­pres­sion d’un vo­lon­ta­risme et de… be­soins fi­nan­ciers.

De­mande de fonds

La vo­lon­té est celle des villes si­gna­taires de prendre à bras-le-corps la ques­tion ter­ro­riste, aus­si bien dans l’amé­na­ge­ment ur­bain que dans les po­li­tiques pré­ven­tives, so­ciales et édu­ca­tives, en s’en­ri­chis­sant de leurs ex­pé­riences mul­tiples. Et à cet ef­fet, elles as­pirent à être as­so­ciées aux dé­marches des États et des ins­tances in­ter­na­tio­nales, pour faire en sorte que les ac­tions mises en oeuvre in­tègrent le sa­voir-faire des maires, « les plus proches des réa­li­tés du ter­rain». « Nous de­man­dons aux re­pré­sen­tants des États et de l’Union eu­ro­péenne de se sai­sir au plus vite de nos pro­po­si­tions, de nos per­cep­tions, de nos ob­jec­tifs » ,ain­vi­té Ch­ris­tian Es­tro­si. Qui, par le biais de cette Dé­cla­ra­tion, c’est son se­cond vo­let, ré­clame à l’Eu­rope «des moyens fi­nan­ciers ac­crus », pour sou­te­nir en par­ti­cu­lier les dé­marches de sé­cu­ri­sa­tion de l’es­pace pu­blic. «L’Union eu­ro­péenne ne peut plus se conten­ter de lais­ser faire. Les ci­toyens at­tendent d’elle qu’elle les pro­tège. Il y a dé­jà eu des avan­cées, no­tam­ment ces jours-ci avec l’an­nonce d’un ren­for­ce­ment des contrôles aux fron­tières. Mais il faut al­ler plus loin. Comme Em­ma­nuel Ma­cron, je sou­haite par exemple la créa­tion d’une po­lice et d’un par­quet an­ti­ter­ro­riste eu­ro­péens. Les villes tou­chées par le terrorisme doivent aus­si être aidées. A la fois par un fonds de sau­ve­garde des dé­gâts éco­no­miques liés aux at­ten­tats et par la créa­tion d’un fonds de sou­tien à l’équi­pe­ment contre le ter ro­risme. »

L’UE va jouer le jeu

Car pour les com­munes, la sé­cu­ri­sa­tion à marche for­cée des es­paces pu­blics a un coût : « Nous avons en­ga­gé 30 mil­lions dans la sé­cu­ri­sa­tion de Nice, dont 20 mil­lions pour le seul ré­amé­na­ge­ment de la Pro­me­nade des An­glais, a illus­tré Ch­ris­tian Es­tro­si, ce­la sans au­cune aide de l’État. » D’ores et dé­jà, l’Union eu­ro­péenne, par la voix de son com­mis­saire à la Sé­cu­ri­té, Ju­lian King, a an­non­cé « un pa­quet de me­sures contre le terrorisme et de nou­veaux fi­nan­ce­ments qui se­ront ren­dus pu­blics le 18 oc­tobre». Il a ain­si évo­qué une ral­longe de 100 mil­lions pour le fonds dé­dié à la sé­cu­ri­té in­té­rieure des États membres, dont 10 mil­lions se­ront spé­ci­fi­que­ment af­fec­tés à la sé­cu­ri­sa­tion des es­paces pu­blics. Un ap­pel à pro­jets sur la sé­cu­ri­sa­tion de ces es­paces va par ailleurs être lan­cé. Les plus per­ti­nents se­ront sub­ven­tion­nés. «Il faut tra­vailler en com­mun, c’est à par­tir de la base que l’on peut dé­ce­ler les pre­miers élé­ments de ra­di­ca­li­sa­tion», a pour sa part fait va­loir le mi­nistre de l’In­té­rieur, Gé­rard Col­lomb. Qui a vu dans la Dé­cla­ra­tion de Nice «une ini­tia­tive im­por­tante pour que puisse se construire un môle de ré­sis­tance des villes d’Eu­rope et de l’arc mé­di­ter­ra­néen contre le terrorisme. Il faut un État fort qui col­la­bore avec des villes fortes et une Eu­rope forte. C’est un beau pro­jet com­mun de l’Eu­ro-Mé­di­ter­ra­née.» 1. Une ab­sence no­table : la ville de Pa­ris n’a, pour l’heure, pas pa­ra­phé la Dé­cla­ra­tion.

(Pho­tos Franck Fer­nandes)

Une par­tie des maires ou ad­joints si­gna­taires de la Dé­cla­ra­tion de Nice réunis hier au­tour de Ju­lian King, Gé­rard Col­lomb et Ch­ris­tian Es­tro­si.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.