« Le mar­ché dé­ci­de­ra de son prix »

Var-Matin (Grand Toulon) - - Grand Sud | Carnet -

L’au­then­ti­ci­té des plus grands chefs-d’oeuvre est tou­jours source de dé­bats en­flam­més dans le monde de l’art. Sou­ve­nez-vous ain­si de la po­lé­mique née en no­vembre  après l’an­nonce par le di­rec­teur de l’Hô­tel des ventes de Monte-Car­lo, Franck Baille, de la dé­cou­verte de  des­sins in­édits at­tri­bués à Van Gogh. Une pa­ter­ni­té contes­tée par le Van Gogh Mu­seum et un dif­fé­rend, à ce jour, non tran­ché. Ima­gi­nez donc l’ex­ci­ta­tion et les ten­sions au­tour du Sal­va­tor Mun­di .Une oeuvre d’un grand maître, Leo­nard de Vin­ci, et un ta­bleau vieux de  ans por­té dis­pa­ru pen­dant un laps de temps non né­gli­geable. Long­temps consi­dé­ré comme une co­pie, le Sal­va­tor Mun­di fait-il au­jourd’hui l’una­ni­mi­té sur le mar­ché? Est-ce un risque d’en faire la pièce phare de sa ses­sion pour Ch­ris­tie’s ? Ques­tions aux­quelles l’ex­pert Loïc Gou­zer nous a ré­pon­du. « L’au­then­ti­ci­té de ce ta­bleau ex­cep­tion­nel a été confir­mée du­rant la ma­jeure par­tie d’une dé­cen­nie. Notre se­maine de ventes dé­diées au XXe siècle à New York est l’évé­ne­ment le plus im­por­tant pour les plus grands collectionneurs, donc c’est le mo­ment

idéal pour pro­po­ser un tel chefd’oeuvre. » Quant à sa mise à prix aux alen­tours de  mil­lions de dol­lars, in­fé­rieure aux , mil­lions d’eu­ros pré­ten­du­ment payés par Dmi­tri Ry­bo­lov­lev au mar­chand d’art Yves Bou­vier en , Loïc

Gou­zer coupe net : «Iln’ya au­cune com­pa­rai­son pos­sible pour une oeuvre de cet ar­tiste. Notre es­ti­ma­tion est bien plus éle­vée que n’im­porte quel ta­bleau de maîtres an­ciens ven­du aux en­chères (par exemple M£ pour un Ru­bens en ). En fin de compte, c’est le mar­ché qui dé­ci­de­ra de son prix ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.