Ses col­lègues élus una­nimes : « Elle s’est don­née ! »

Var-Matin (Grand Toulon) - - L’info Du Jour -

● Dans un com­mu­ni­qué, le maire de

Tou­lon et pré­sident de la Mé­tro­pole Tou­lon - Pro­vence - Mé­di­ter­ra­née Hu­bert Fal­co, rend hom­mage à «[son] amie Ch­ris­tiane Hum­mel», une «élue ta­len­tueuse, qui a tou­jours dé­fen­du avec pug­na­ci­té la place de la femme dans la so­cié­té et avec qui [il a] eu beau­coup de plai­sir à tra­vailler». Il faut dire qu’en plus d’avoir oeu­vré en­semble à la créa­tion de la com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion TPM, puis à la Mé­tro­pole, Hu­bert Fal­co et Ch­ris­tiane Hum­mel ont sié­gé en­semble au Sé­nat et au Conseil gé­né­ral. « Ch­ris­tiane n’a eu de cesse de se battre pour toutes les Va­let­toises et tous les Va­let­tois, de dé­fendre et de dé­ve­lop­per avec la fougue et la pas­sion qu’on lui connaît, sa ville qu’elle aime plus que tout. »

● À La Garde ,le maire JeanC­laude Char­lois, en poste de­puis juillet der­nier, n’a eu, lui, «que peu l’oc­ca­sion de tra­vailler avec elle». Il nous confie ce­pen­dant que la dé­mis­sion de Ch­ris­tiane Hum­mel est sy­no­nyme de perte d’«une per­son­na­li­té ma­jeure de la po­li­tique lo­cale, qu’[il a] tou­jours res­pec­ter »:« C’est quel­qu’un qui a

beau­coup oeu­vré pour la ré­gion. » ● Her­vé Stas­si­nos, maire du

Pra­det,

est, lui aus­si, l’un de ceux qui cô­toient Ch­ris­tiane Hum­mel de­puis le moins long­temps, puis­qu’il est en poste de­puis 2014. Il la connaît pour­tant très bien et lui est «très at­ta­ché», nous di­til:« Elle m’a tou­jours ac­com­pa­gné et dit les choses de fa­çon très di­recte. C’est ce qui la ca­rac­té­rise et qui a fait l’at­ta­che­ment des Va­let­tois à leur maire.» Le maire du Pra­det loue ain­si « sa pas­sion de l’ac­tion pu­blique et pour sa ville » et sait à quel point «la dé­ci­sion de dé­mis­sion­ner a dû être dif­fi­cile »:« Elle s’est bien don­née pour sa ville ! »

● Même son de cloche du cô­té du Re­vest,

où le pre­mier ma­gis­trat Ange Mus­so nous dit son émo­tion de voir Ch­ris­tiane Hum­mel ti­rer sa ré­vé­rence. Rap­pe­lant qu’il a été, sept an­nées du­rant, son at­ta­ché par­le­men­taire lors de son pre­mier man­dat de sé­na­trice, puis qu’elle a été sa sup­pléante aux élec­tions can­to­nales, le maire du Re­vest af­firme avoir eu «presque une re­la­tion mère - fils» avec son ho­mo­logue va­let­toise. «Une page se tourne... Ch­ris­tiane a un coeur énorme et une ca­pa­ci­té de tra­vail ex­cep­tion­nelle, c’est quel­qu’un qui ne laisse pas in­dif­fé­rent. » Mais, ajou­tet-il, «je la com­prends et c’est bien qu’elle se re­pose».

● Élu dé­pu­té de la troi­sième cir­cons­crip­tion du Var en juin der­nier, il n’est plus maire de­puis peu, mais Jean-Louis

Mas­son avait pris la tête de La Garde au même mo­ment que Ch­ris­tiane Hum­mel. Par com­mu­ni­qué, il tient à lui dire «la plus grande af­fec­tion et le plus grand res­pect» avec les­quels il «ac­com­pagne son choix de don­ner dé­sor­mais sa prio­ri­té à sa san­té». Le dé­pu­té es­time que si « son plus grand dé­voue­ment est al­lé à La Va­lette, aux Va­let­toises et au Va­let­tois, c’est l’en­semble de nos ter­ri­toires va­rois et mé­tro­po­li­tains qui ont bé­né­fi­cié de son tra­vail éner­gique».

● Éga­le­ment dé­pu­tée, cette fois de la deuxième cir­cons­crip­tion (celle de La Va­lette no­tam­ment), Cé­cile

Mu­schot­ti se dit « na­vrée que [Ch­ris­tiane Hum­mel] ait des pro­blèmes de san­té » et lui sou­haite de « pou­voir pro­fi­ter de ses en­fants comme elle l’es­père».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.