En quête d’un nou­vel ex­ploit

Var-Matin (Grand Toulon) - - Sports - P. O.

Op­po­sés à Grasse, ac­tuel co­lea­der de sa poule de Na­tio­nal 2, les foot­bal­leurs maxi­mois vont ten­ter de créer un nou­vel ex­ploit cet après-mi­di (coup d’en­voi à 15 heures au stade Ros­si) à l’oc­ca­sion du 5e tour de la coupe de France. Après avoir éli­mi­né En­doume, éga­le­ment pen­sion­naire de N2, au tour pré­cé­dent (1-1, 5 tab 4), les hommes d’Athos Ban­di­ni au­ront à faire à un ad­ver­saire d’un ca­libre su­pé­rieur. Ils n’au­ront donc ab­so­lu­ment rien à perdre. Et ils pour­ront comp­ter sur le sou­tien de leurs sup­por­ters, qui rêvent de voir leur équipe une nou­velle fois au 6e tour de la coupe. Pour ce­la, l’en­traî­neur maxi­mois pour­ra comp­ter sur un groupe presque au com­plet. Seul Steens­kerte (hé­ma­tome aux côtes) est for­fait. Au re­pos for­cé le week-end der­nier, avec le re­port de la ren­contre de cham­pion­nat face à Man­de­lieu, les co­équi­piers de Ka­rim Chaouche sont prêts pour le com­bat. Mais les Azu­réens le

se­ront tout au­tant, comme l’as­sure l’en­traî­neur de Grasse, Loïc

Cha­bas : « Cette ren­contre n’a rien d’un match piège, car nous sommes conscients de la qua­li­té de l’ad­ver­saire et de son staff. Nous crai­gnons cette équipe.

« On va jouer notre carte à fond »

Le coach de l’ASM, Athos Ban­di­ni, s’at­tend pour sa part à un match bien dif­fé­rent de ce­lui face à En­doume : « Grasse met plus d’im­pact et pro­pose plus de jeu. Ce­la va être dif­fi­cile, on va jouer notre carte à fond. La coupe de France est un gros bo­nus pour l’équipe, le club, nos spon­sors et la ville qui a beau­coup souf­fert ces der­nières heures. » Les joueurs por­te­ront d’ailleurs un bras­sard noir en hom­mage aux deux per­sonnes dé­cé­dées lors des inon­da­tions du dé­but de se­maine.

(Pho­to P. O.)

Après avoir éli­mi­né En­doume au tour pré­cé­dent, les Maxi­mois rêvent de sor­tir une autre équipe de Na­tio­nal .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.