 ans que Ka­tou­ch­ka n’avait plus tou­ché la mer...

Var-Matin (La Seyne / Sanary) - - Ouest-Var - MA. D.

L’im­pa­tience de Ro­ger Pi­lorge n’avait fi­na­le­ment d’égal que ses ef­forts consen­tis pour re­mettre son vieux voi­lier de  mètres en état. Lun­di, au chan­tier IMS de Pin-Rol­land, Ka­tou­ch­ka adoncà nou­veau tou­ché la mer, dans une at­mo­sphère em­preinte d’émo­tion. Et pour cause : son pro­prié­taire sey­nois, qui avait ac­quis la « bête » en  au Cap d’Agde, tra­vaille de­puis toutes ses an­nées à la ré­no­ver du cô­té de Six-Fours, puis de µ La Seyne. Le ré­sul­tat est ma­gni­fique, comme nous le confirme Do­mi­nique Mi­cheaux, ami voi­leux de la Pe­tite-Mer : « C’est un ba­teau de la classe Mai­ca, sor­ti des Cons­truc­tions mé­ca­niques de Nor­man­die en , sur le­quel il y avait tout à re­faire. C’est une prouesse. » En même temps qu’un beau geste pour l’his­toire na­vale : Ka­tou­ch­ka mouille dé­sor­mais du cô­té de Ba­la­guier, et se­ra peut-être bien­tôt clas­sé “Ba­teau d’in­té­rêt pa­tri­mo­nial”. En at­ten­dant de ré­ga­ter à nou­veau ? « J’es­père, pour­suit Do­mi­nique Mi­cheaux. Il faut sa­voir que les classes Mai­ca, hy­per lé­gers et très ré­sis­tants, conçus pour la cour­se­croi­sière, ont ga­gné quelques belles épreuves. C’était le pre­mier ba­teau fran­çais à triom­pher au Rorc. » Pour l’ins­tant, Ka­tou­ch­ka, em­bar­ca­tion vin­tage et ra­cée, a ga­gné le res­pect des connais­seurs. Et c’est dé­jà beau­coup.

(Pho­to D. Le­riche)

La mise à l’eau du ba­teau vin­tage à IMS, as­su­rée par son pro­prié­taire Ro­ger Pi­lorge.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.