e Fes­ti­val de la Mé­di­ter­ra­née en images

Ou­ver­ture ce di­manche au Mu­cem du PriMed : 25 films en com­pé­ti­tion, 30 heures de pro­jec­tions pu­bliques et gra­tuites

Var-Matin (La Seyne / Sanary) - - Bouches-du-rhône -

Or­ga­ni­sé de­puis 1994 par le Centre mé­di­ter­ra­néen de la com­mu­ni­ca­tion au­dio­vi­suelle (CMCA), le PriMed (Prix in­ter­na­tio­nal du do­cu­men­taire et du re­por­tage mé­di­ter­ra­néen) re­trans­crit en images l’ac­tua­li­té, l’His­toire et la vie au­tour de la Mé­di­ter­ra­née, à tra­vers une sé­lec­tion éclec­tique et exi­geante de do­cu­men­taires, re­por­tages et web-do­cu­men­taires, mais aus­si des dé­bats, des ren­contres… Du 19 au 25 no­vembre à Mar­seille, le pu­blic pour­ra ain­si dé­cou­vrir, au cours de pro­jec­tions en­tiè­re­ment gra­tuites, des films pro­duits par onze pays dif­fé­rents : en Mé­di­ter­ra­née (Es­pagne, France, Grèce, Ita­lie, Is­raël, Syrie, Tur­quie) comme dans le reste du monde (Al­le­magne, Da­ne­mark, Etats-Unis, Fin­lande).

Do­cu­ments et images choc

Le 21e PriMed ré­serve son lot de do­cu­ments choc et d’images bou­le­ver­santes par­mi les vingt-cinq films pré­sen­tés (sur 385 oeuvres re­çues par le CMCA) : Child Mo­ther laisse en­tendre la pa­role et les souf­frances de femmes ma­riées de force alors qu’elles n’étaient en­core que des en­fants. Syrie, le cri étouf­fé ,le­filmde Ma­non Loi­zeau et An­nick Co­jean, brise le si­lence de jeunes filles, de mères vio­lées dans les geôles sy­riennes, et qui, une fois li­bé­rées, sont re­je­tées par leurs fa­milles. Deux films, deux fa­cettes tra­giques de la condi­tion fé­mi­nine en Mé­di­ter­ra­née. Le drame sy­rien est évi­dem­ment à la une du fes­ti­val, avec no­tam­ment deux films in­édits en France sur le de­ve­nir des en­fants sy­riens ré­fu­giés : If I close my eyes pose la ques­tion de leur dé­sco­la­ri­sa­tion, tan­dis que Né en Syrie suit quelques-uns d’entre eux pen­dant 365 jours, dans leur pé­riple dou­lou­reux vers un ave­nir in­cer­tain en Eu­rope.

Onze oeuvres en avant-pre­mière

Sur les vingt-cinq oeuvres, onze sont pré­sen­tées en avant-pre­mière na­tio­nale. Nes­su­no ci può giu­di­care, une pro­duc­tion de Ci­ne­cit­tà Luce, re­vient sur l’his­toire des films mu­si­caux dans l’Ita­lie d’après-guerre. At­ten­tion ! se penche sur le sys­tème qui per­met aux jeunes Turcs de payer pour échap­per au ser­vice mi­li­taire. Quant à A foot­note in bal­let his­tor y ?, il dé­roule l’éton­nante his­toire du bal­let égyp­tien. Par­mi les autres thèmes abor­dés dans les films de la sé­lec­tion : les len­de­mains de l’in­dé­pen­dance ou com­ment Al­ger a été terre d’ac­cueil pour les ré­vo­lu­tion­naires, l’His­toire de l’Ita­lie, les consé­quences du conflit is­raé­lo-pa­les­ti­nien, ou en­core les en­fants vo­lés d’Es­pagne…

 réa­li­sa­teurs pré­sents

Les trente-six réa­li­sa­teurs en com­pé­ti­tion se­ront pré­sents à Mar­seille pour ren­con­trer le pu­blic à l’is­sue des pro­jec­tions. Un ju­ry de pro­fes­sion­nels de l’au­dio­vi­suel, pré­si­dé par Ma­thieu Gui­dère, écri­vain et is­la­mo­logue, at­tri­bue­ra sept prix et une men­tion spé­ciale. Des prix à la dif­fu­sion se­ront re­mis par trois chaînes de té­lé­vi­sion (2M (Ma­roc), France 3 Corse Via Stella et Rai 3 (Ita­lie).

PriMed, Le Fes­ti­val de la Mé­di­ter­ra­née en images, du  au  no­vembre à Mar­seille (Bi­blio­thèque de l’Al­ca­zar/Mu­cem/Villa Mé­di­ter­ra­née). Pro­gramme com­plet sur www.primed.tv - En­trée libre et gra­tuite.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.