Le Buzz Hen­ry

L’ar­ri­vée sur le banc du cham­pion du monde for­mé à l’ASM sus­cite un en­goue­ment sans pré­cé­dent

Var-Matin (La Seyne / Sanary) - - Sports - FAB.P.

On en ou­blie­rait presque le clas­se­ment de l’AS Mo­na­co :18e. Et fran­che­ment, ce n’est pas pour dé­plaire aux sup­por­ters et sui­veurs du club. Un vent de fo­lie, de fraî­cheur et d’en­thou­siasme, qui ne souf­flait plus du cô­té du Ro­cher de­puis l’an­née du titre de cham­pion en 2017, ba­laye ac­tuel­le­ment la Prin­ci­pau­té. L’of­fi­cia­li­sa­tion par le club de l’ar­ri­vée de Thier­ry Hen­ry hier pour 3 ans sur le banc de l’ASM était très at­ten­due. Elle a donc été très com­men­tée. Ar­se­nal lui a sou­hai­té “Bon chance” (voir tweet), et mon­tré son im­pa­tience d’as­sis­ter aux re­trou­vailles avec son ex­ca­pi­taine Pa­trick Viei­ra lors du der­by avec Nice (8 dé­cembre au Louis-II). La Ju­ven­tus, de son cô­té, lui a sou­hai­té “Buo­na for­tu­na”. En An­gle­terre, les mé­dias mul­ti­plient les talk-shows au su­jet de l’ar­ri­vée de ce­lui qu’ils consi­dèrent comme l’un des leurs.

« Son pal­ma­rès parle pour lui »

Hen­ry est at­ten­du au­jourd’hui sur le Ro­cher. De­main après-mi­di, il di­ri­ge­ra son pre­mier en­traî­ne­ment. A ses cô­tés Joao Car­los Va­la­do Tral­hao, en­traî­neur des U23 du Ben­fi­ca Lis­bonne, et Pa­trick Kwame Am­pa­du, en­traî­neur à l’Aca­de­my d’Ar­se­nal (U18). Le pré­pa­ra­teur phy­sique Car­lo Spi­gno­li et l’en­traî­neur des gar­diens An­dré Ami­tra­no res­te­ront au club. Mer­cre­di, Hen­ry, 41 ans, se­ra pré­sen­té à la presse au Yacht-club de Mo­na­co. Plus d’une tren­taine de jour­na­listes de na­tio­na­li­tés dif­fé­rentes se sont dé­jà ma­ni­fes­tés. Le re­tour de l’at­ta­quant pro­dige, c’est tout sim­ple­ment le plus gros coup mé­dia­tique

de l’AS Mo­na­co. Ja­mais un en­traî­neur, même Clau­dio Ra­nie­ri ar­ri­vé en L2, n’avait sus­ci­té un tel em­bal­le­ment. « Il faut dire que son CV, c’est le bot­tin », re­con­naît Jean Pe­tit, ad­joint d’Ar­sène Wen­ger qui a lan­cé en pro en 1994 le fu­tur cham­pion du Monde 98. « Son pal­ma­rès parle pour lui, se fé­li­ci­tait le Prince Al­bert II hier dans les co­lonnes de Mo­na­co-Ma­tin. Même si c’est un jeune en­traî­neur, c’est quel­qu’un qui a l’ex­pé­rience du haut ni­veau et un par­cours d’en­traî­neur

ad­joint avec l’équipe na­tio­nale belge. Je pense qu’il a tous les atouts en mains pour réus­sir tech­ni­que­ment. Main­te­nant, il faut sa­voir ma­na­ger une équipe comme l’AS Mo­na­co, qui a des dif­fi­cul­tés. C’est un dé­fi pour tout en­traî­neur même quand il connaît bien le club. Mais je pense qu’il est prêt à re­le­ver ce dé­fi et on le sou­tien­dra.» Après les cham­pions du monde Zi­dane, Des­champs et Blanc, c’est toute la pla­nète foot qui sou­haite voir réus­sir Hen­ry.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.