PA­KIS­TAN ORIEN­TAL

À l’est du Bal­to­ro, deux gla­ciers font la jonc­tion avec l’im­mense Sia­chen. Kon­dus et Sal­to­ro n’ont été que spo­ra­di­que­ment vi­si­tés de­puis deux siècles, le conflit du Ca­che­mire in­do-pa­kis­ta­nais s’étant sta­bi­li­sé pile sur la zone. Dans cette guerre, des pé­ri

Vertical (French) - - Expédition Vacances D’orient -

« La Scou­moune » . Le nom de notre voie qui dé­signe une « mal­chance gé­né­ra­li­sée » peut si­gni­fier que Ma­thieu May­na­dier avait un peu for­cé la dose d’en­nuis po­ten­tiels. « Mé­mé » est un al­pi­niste bien connu des lec­teurs de Ver­ti­cal et n’en est pas à son coup d’es­sai en très haute mon­tagne. À 32 ans, avec une di­zaine d’ex­pé­di­tions en Himalaya et dans le Bal­to­ro, c’est même un genre de vé­té­ran. « Pour tes va­cances d’été avec ta co­pine et un couple d’amis, re­con­naît-il, tu as tou­jours mieux fait d’al­ler grim­per sur les îles grecques ou au Yo­se­mite plu­tôt que d’al­ler à 5 000 en pleine zone de conflit du Ca­che­mire ! » Avec sa com­pagne Char­lotte Bar­ré et un couple lui aus­si bien connu de la com­mu­nau­té des grim­peurs de dif­fi­cul­té, Jé­rôme Pou­vreau et Flo­rence Pi­net, Ma­thieu n’a pas hé­si­té à faire le­ver quelques bar­rières, fussent-elles mi­li­taires.

UN MAS­SIF AU PO­TEN­TIEL RE­MAR­QUABLE TANT EN CAILLOUX QU’EN GLACE ET MIXTE.

« Les com­man­dants des gar­ni­sons lo­cales ont tout pou­voir, ex­plique Jé­rôme. À chaque check-point, notre très of­fi­ciel per­mis pou­vait être dé­cla­ré ob­so­lète, ce fut une chance de pou­voir pé­né­trer cette val­lée sau­vage. » Nous fûmes dé­fi­ni­ti­ve­ment stop­pés à l’est du village de Kar­man­ding, au mi­lieu d’une gar­ni­son pen­dant un exer­cice à balles réelles. Un voile de dé­cep­tion et de co­lère se li­sait sur le vi­sage de Ma­thieu à qui échap­pait en­core le Graal tant es­pé­ré : pé­né­trer au-de­là des sources d’eau chaude de Khor­kon­dus en di­rec­tion du Sal­to­ro Kan­gri. Nous dûmes nous ra­battre vers l’ouest sur le val­lon de Lat­chit. Après des dé­cen­nies d’in­ter­dic­tion to­tale aux étrangers, une équipe de quatre Polonais avait grim­pé en rive droite non loin du village, à l’au­tomne 2015. « Nous avons vu de nom­breux jo­lis pics vierges, ré­su­mait To­masz Klimc­zak, le lea­der. Ces mon­tagnes res­semblent aux Alpes, avec de la glace, du mixte et du dry. Nous pen­sons que Lat­chit pos­sède un vrai po­ten­tiel et que de fu­tures ex­pé­di­tions y vi­vront d’in­ou­bliables aven­tures. » C’est exac­te­ment ce que nous étions ve­nus faire. Nous dé­ci­dâmes de re­mon­ter jus­qu’au fond du val­lon, du moins si les dé­sas­treux por­teurs pa­kis­ta­nais nous l’au­to­ri­saient. On connais­sait leur mau­vaise ré­pu­ta­tion – sur­tout si on com­pare au Népal. Mais la dé­ser­tion pure et simple d’hommes sans paroles et fa­ti­gués par une seule jour­née de marche... Ça !

BIG WALLS, FACES MIXTES, COU­LOIRS ET GOULOTTES À N’EN PLUS FI­NIR.

L’ac­cu­mu­la­tion des ga­lères avait coû­té beau­coup de temps et il ne fal­lait plus ter­gi­ver­ser. L’équipe je­ta son dé­vo­lu sur une ai­guille fort es­thé­tique à dé­faut d’être très longue. Nous la bap­ti­sâmes La Chi­mère en hom­mage à ce monstre my­tho­lo­gique sym­bo­li­sant les fan­tasmes im­pos­sibles. Pen­dant que les grim­peurs ou­vraient « La Scou­moune », une voie de 400 m culmi­nant à 5 100 mètres en 7b max, le pho­to­graphe pho­to­gra­phiait. Je re­mon­tais un bout de gla­cier et de gou­lotte jus­qu’à une brèche à 5 400. Pre­nant ain­si de la hau­teur, je me dé­ga­geais la vue vers de nou­velles cimes du cirque de Lat­chit. Big walls haut per­chés, faces mixtes ci­se­lées d’ice-flute, cou­loirs et goulottes à n’en plus fi­nir... Qui avait osé pré­tendre qu’il n’y avait plus rien à dé­cou­vrir ?!

Branche sep­ten­trio­nale du gla­cier de Lat­chit, tous les som­mets que vous voyez sur la pho­to sont vierges et culminent à plus de 5500.

"Sum­miiit !" Mé­mé May­na­dier, Cha­cha Bar­ré, Flo Pi­net et Jé Pou­vreau de droite à gauche. Joie de l'équipe de la Voie de la Scou­moune au som­met de l'ai­guille de la Chi­mère, 5100 mètres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.