L’AL­PI­NISTE ERRANT

Vertical (French) - - Magazine Livres -

Deux car­nets Mo­les­kine ont été re­trou­vés en Corse par l’un des gar­diens du re­fuge de Ciut­tu­lu di i Mo­ri. L’iden­ti­té de l’au­teur, un écri­vain-voya­geur-al­pi­niste, n’est pas ré­vé­lée. Nous sa­vons seule­ment qu’il est au­jourd’hui por­té dis­pa­ru. Fer­nan­do Fer­rei­ra en a fait un livre re­cons­ti­tuant in­té­gra­le­ment les notes de ces jour­naux, dans l’in­ti­mi­té d’un trek hi­ver­nal, avec ses zones de flou, ses pas­sages ef­fa­cés par l’hu­mi­di­té. C’est fi­na­le­ment de la vie dont il est ques­tion, prise dans son épais­seur et ses as­pé­ri­tés les plus concrètes. Ce texte dé­cou­su pos­sède un ef­fet d’en­traî­ne­ment in­croyable. Comme une pierre com­po­sée de plu­sieurs sortes de cris­taux dif­fé­rents, il mêle les pen­sées les plus di­verses avec sou­plesse fai­sant co­ha­bi­ter des sou­ve­nirs im­pé­ris­sables sur les cimes, des com­pli­ci­tés fortes et drôles, de mul­tiples doutes. Une sorte d’ébou­lis gra­cieux qui n’ap­par­tient qu’à lui. Et puis, nous ap­pre­nons que l’au­teur dé­ve­loppe une tu­meur au cer­veau et qu’il écrit sur­tout pour lut­ter contre l’ou­bli qui l’ob­sède. « Je ne veux pas ou­blier », écrit-il plu­sieurs fois à la suite. Se joue alors, dans ces mon­tagnes corses, un cer­tain rap­port au pas­sé et à la mé­moire, à ce qui a sé­di­men­té dans l’es­pace, à ce qui a dis­pa­ru dans le temps. C’est grâce à cette suc­ces­sion de pen­sées qu’il peut se re­trou­ver. Chaque page est une prise. La lec­ture de cet al­pi­niste errant laisse dès lors une forte im­pres­sion de ver­ti­ca­li­té : on ne s’at­tarde ja­mais, on grimpe ; on se donne tout en­tier, et puis on passe à autre chose. On avance. Vir­gi­nie Trous­sier

Fer­nan­do Fer­rei­ra, Glé­nat, 256 p., 15,95 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.