RE­CORDS

Vertical (French) - - Ueli Steck Ex-Voto -

« Une fois que quelque chose a été grim­pé, c’est tris­te­ment ter­mi­né et tout ce qui reste c’est des sou­ve­nirs. Afin de re­vivre les im­pres­sions de la face nord de l’Ei­ger, j’ai dû y grim­per à nou­veau en 2015. Peu im­porte à quelle vi­tesse vous vous dé­pla­cez. Les ré­sul­tats et les temps sont re­la­tifs et ils ne res­tent pas avec vous — ils dis­pa­raissent éton­nam­ment ra­pi­de­ment. La concen­tra­tion, l’air froid, les jambes en feu et le so­leil qui touche votre vi­sage sur le som­met sont les ex­pé­riences per­son­nelles réelles. Ce sont vos im­pres­sions, vos per­cep­tions et elles ne sont que pour vous. Il est im­pos­sible de les par­ta­ger avec n’im­porte qui, mais de la même fa­çon, per­sonne ne peut vous les en­le­ver. Un re­cord est bat­tu en­core et en­core, et le monde conti­nue de tour­ner. Vous vieillis­sez et il ar­rive un mo­ment où vous de­vez ajus­ter vos pro­jets à votre âge. Je ne re­garde pas en ar­rière, je re­garde vers l’avant — je vis ici et main­te­nant, et pas dans le pas­sé. Quand je suis dans les mon­tagnes, je suis là où je veux être. C’est là que je me sens heu­reux. Je me sens libre et je peux faire ce que je veux. »

No­vembre 2015, Ueli éta­blit un nou­veau re­cord de la face nord de l’Ei­ger en 2h22 et 50 se­condes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.