Pour un vi­sage vi­si­ble­ment af­fi­né

C’est la pre­mière chose que les autres voient de nous : notre vi­sage. Au fil du temps, il change et peut par­fois nous sur­prendre au dé­tour d’un mi­roir… Avec des conseils et as­tuces ul­tra-simples, on se re­pulpe !

Vie Pratique Feminin - - SOMMAIRE - PAR CÉ­LINE MOL­LET

À l’ori­gine du vi­sage bouf­fi, deux pro­blé­ma­tiques dif­fé­rentes. D’abord, sa mor­pho­lo­gie, qui a ten­dance à se mo­di­fier au fil du temps. En cause, plu­sieurs fac­teurs. La graisse su­per­fi­cielle sous-cu­ta­née se met à fondre au ni­veau des pom­mettes, de la val­lée des larmes, des tempes, si bien que ces zones se creusent an­née après an­née. Les graisses pro­fondes migrent vers le bas du vi­sage. Ré­sul­tat : cette zone s’em­pâte. Sa forme en V s’in­verse, et on peut voir ap­pa­raître des ba­joues et un double men­ton. À ce­la s’ajoute par­fois une mauvaise cir­cu­la­tion san­guine pou­vant en­traî­ner un ex­cès d’eau, ce qui se tra­duit par des yeux gon­flés, des poches et un bas du vi­sage un peu en­flé. Bonne nou­velle, il existe des so­lu­tions ef­fi­caces pour lut­ter contre ces phé­no­mènes.

DE L’EAU, DE L’EAU, DE L’EAU !

Le pre­mier ré­flexe ? Com­men­cez par boire un grand verre d’eau au ré­veil, pour fa­vo­ri­ser l’éli­mi­na­tion des toxines ac­cu­mu­lées pen­dant la nuit. Bu­vez bien tout au long de la jour­née : au moins 1,5 litre d’eau, de thé (vert de pré­fé­rence), de ti­sane (pen­sez à aug­men­ter la dose en cas de forte cha­leur ou si vous faites beau­coup de sport)… Et n’ou­bliez pas de consom­mer des fruits et des lé­gumes, qui en contiennent éga­le­ment beau­coup.

ON SE MASSE

En­suite, pour éli­mi­ner les cel­lules grais­seuses et éva­cuer l’oe­dème qui s’est for­mé, rien de tel qu’un pal­per-rou­ler, le même que ce­lui que l’on réa­lise sur le corps pour éli­mi­ner la cel­lu­lite, mais cette fois ci­blé sur le cou et l’ovale du vi­sage. Avec le pouce, l’in­dex et le ma­jeur, at­tra­pez un pli de peau sous le men­ton et faites-le rou­ler dou­ce­ment vers les oreilles. Ef­fec­tuez des dé­rou­lés glis­sants en sui­vant les lignes la­té­rales du vi­sage. Tra­vaillez éga­le­ment au ni­veau des com­mis­sures des lèvres et de la base du nez vers les oreilles. Réa­li­sez ces gestes une à deux fois par se­maine, voire

Pour évi­ter les plis au men­ton, te­nez-vous droite ! Ren­trez un peu le men­ton puis pous­sez le som­met de votre crâne vers le haut comme si l’on vous ti­rait la tête par les che­veux.

da­van­tage si c’est pos­sible. At­ten­tion, vous ne de­vez ja­mais vous faire mal. Si vous ne par­ve­nez pas à adop­ter la bonne ges­tuelle, vous trou­ve­rez des ac­ces­soires pour vous y ai­der, comme le rou­leau mas­seur vi­sage en bois de chez Aro­maZone (3,50 €).

SE FAIRE CHOU­CHOU­TER

Vous pou­vez éga­le­ment confier votre vi­sage à un pro une fois par se­maine, ou de fa­çon ponc­tuelle, pour un pal­per­rou­ler ma­nuel ou mé­ca­nique grâce à une ma­chine type LPG, qui re­lance les échanges cel­lu­laires. L’ap­pa­reil sou­lève, as­pire et masse la peau. Après chaque séance, le vi­sage est plus lé­ger et plus to­nique.

UN RE­GARD DE BICHE

Avec la pulpe des doigts, mains po­si­tion­nées comme un serre-tête, ap­puyez par pres­sions lé­gères puis re­lâ­chez pour sti­mu­ler les gan­glions tout au­tour du vi­sage. Sur les pau­pières, po­sez un doigt à l’angle ex­terne et éti­rez-le vers la tempe pour dé­con­ges­tion­ner le re­gard. Vous pou­vez éga­le­ment fer­mer les yeux et ef­fec­tuer de lé­gères pres­sions sur les pau­pières, comme pour en­fon­cer les yeux dans les or­bites.

ET MON MEN­TON ?

En­vie d’une ac­tion im­mé­diate ? Pour un su­per ef­fet dé­con­ges­tion­nant dans le bas du vi­sage, il existe des masques patchs men­tho­lés, à ap­pli­quer sur l’ovale. On vous conseille le masque net­toyant cla­ri­fiant à la menthe bio de Lo­go­na (3,50 €).

Vous pou­vez éga­le­ment uti­li­ser un gant rem­pli de gla­çons, pour un ef­fet an­ti-gon­flette ins­tan­ta­né. C’est idéal avant une soi­rée par exemple. En­fin, au mo­ment d’ap­pli­quer votre crème de jour ou de nuit (de pré­fé­rence à base d’algue brune, de lierre, de rus­cus ou de ca­féine, dé­con­ges­tion­nants), ef­fec­tuez, chaque ma­tin et/ou chaque soir des mou­ve­ments de lis­sage as­cen­dants, pour re­mon­ter vos traits. Dans le cou, tra­vaillez mains à plat, du buste vers le men­ton. Sur le vi­sage, pla­cez les paumes des mains de chaque cô­té du men­ton, puis re­mon­tez vers les oreilles. Tra­vaillez en­suite des com­mis­sures des lèvres vers les oreilles, puis des joues vers les tempes.

LA MI­NUTE BEAU­TÉ

Adop­tez la coupe et le ma­quillage qui sculptent le vi­sage. Cô­té coif­fure, op­tez pour une coupe mi-longue, ef­fi­lée, qui al­lège les pour­tours du vi­sage, plu­tôt que pour des lignes gra­phiques très géo­mé­triques. Tri­chez aus­si avec une touche de make-up en jouant l’ef­fet contou­ring. Sculp­tez les zones du vi­sage trop vo­lu­mi­neuses avec une poudre ou une crème deux tons plus fon­cée que votre car­na­tion. Au contraire, ac­cro­chez la lu­mière sur les par­ties les plus plates avec une cou­leur deux tons plus claire que la peau.

LE LIVRE À AVOIR

Ras le bol de cette peau qui a per­du de son élas­ti­ci­té et de ces rides qui s’ins­tallent peu à peu ? Met­tez-vous au yo­ga… du vi­sage. Dans l’ou­vrage Yo­ga du vi­sage ou cir­san-kriya, 4 sé­ries d’exer­cices pour avoir une peau plus ferme (éd. du Dau­phin 14 €), Ch­ris­tine Cam­pa­gnac Mo­rette, pro­fes­seure de yo­ga, in­dique comment « pra­ti­quer ce yo­ga quelques mi­nutes par jour pour en­tre­te­nir et main­te­nir une fer­me­té mus­cu­laire du vi­sage et du cou, qui donne à la peau sa to­ni­ci­té ». Elle in­dique éga­le­ment quelles sont les huiles à ap­pli­quer se­lon votre type et/ou pro­blème de peau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.