Faites le plein de protéines grâce au Pollen !

Su­per-ali­ment aux in­nom­brables vertus, le pollen nous per­met de faire le plein de di­vers nu­tri­ments très utiles pour lut­ter contre un nombre in­cal­cu­lables de maux en tout genre. Fo­cus sur cet in­croyable pro­duit de la ruche.

Vivre Bio - - Connectés -

Qu’est-ce que le pollen ?

Le pollen est la se­mence mâle qui re­couvre les éta­mines des fleurs. Les abeilles jouent le rôle d’un trans­por­teur qui per­met aux plantes d’échan­ger leurs gènes. En bu­ti­nant le nec­tar, l’abeille ré­colte le pollen sur ses pattes per­met­tant ain­si la fé­con­da­tion des or­ganes fe­melles des vé­gé­taux. Les larves et les abeilles se nour­rissent prin­ci­pa­le­ment de grains de pollen dont elles com­mencent par dis­soudre la so­lide en­ve­loppe grâce à des en­zymes avant d’en sto­cker les mi­nus­cules grains dans des cel­lules bou­chées her­mé­ti­que­ment par de la propolis pour ga­ran­tir une fer­men­ta­tion anaé­ro­bie.

Que des bien­faits

Le pollen a une concen­tra­tion en acides ami­nés 5 à 7 fois su­pé­rieure à celle de la viande. Ce su­per-ali­ment ren­ferme en ef­fet 20 des 27 acides ami­nés es­sen­tiels à l’or­ga­nisme. Ar­gi­nine, his­ti­dine, leu­cine, iso­leu­cine, ly­sine, mé­thio­nine, phé­ny­la­la­nine, thréo­nine, tryp­to­phane, va­line… le pollen mé­rite am­ple­ment sa ré­pu­ta­tion de source in­éga­lée de pro­téine. Il con­tient éga­le­ment des mi­né­raux comme le cal­cium, chlore, cuivre, fer, ma­gné­sium, man­ga­nèse, ain­si que des vi­ta­mines B1, B2, B3, B5, B6, B9, C. Le pollen ren­ferme en outre 30 à 55% de glu­cides ain­si que des acides gras es­sen­tiels, des fer­ments lac­tiques et des le­vures. Riche de tous ces nu­tri­ments, le pollen per­met de ren­for­cer les dé­fenses na­tu­relles de l’or­ga­nisme, de pré­ve­nir l’ané­mie et d’équi­li­brer la flore in­tes­ti­nale. C’est éga­le­ment un re­mar­quable to­ni­fiant qui per­met de lut­ter contre la fa­tigue et les ef­fets né­fastes des agres­sions ex­ternes (stress, pol­lu­tion…).

Comment consom­mer le pollen ?

Le pollen perd la ma­jeure par­tie de ses vi­ta­mines, en­zymes et fer­ments sous l’ef­fet de la cha­leur d’où l’in­té­rêt de le consom­mer frais. Ce pro­duit est gé­né­ra­le­ment dis­po­nible au rayon sur­ge­lé des ma­ga­sins bio. Il faut sou­vent de 2 à 3 se­maines pour com­men­cer à en res­sen­tir les ef­fets d’une cure de pollen. Ef­fets qui se pro­longent plu­sieurs se­maines après l’ar­rêt de la cure.

Qu’est-ce qu’un su­per-ali­ment ?

Un su­per-ali­ment est un ali­ment dont la den­si­té nu­tri­tion­nelle est très éle­vée. Vi­ta­mines, mi­né­raux, an­ti­oxy­dants, protéines et plus en­core, ces ali­ments per­mettent de lut­ter contre bien des maux. Bo­nus : leur ri­chesse en an­ti­oxy­dants leur per­met de lut­ter contre les ef­fets de l’âge.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.