Prendre soin de ma peau après l’été

Che­veux comme de la paille, peau de cro­co­dile, lèvres ger­cées : si l’été a été bien tendre avec notre hu­meur, il l’a été un pe­tit peu moins avec notre peau et notre cri­nière. En ef­fet, avec le sel de mer, le chlore de la pis­cine, le so­leil et les hautes t

Vivre Bio - - Beauté -

1J’hy­drate ma peau

Si vous n’avez pas eu le ré­flexe d’hy­dra­ter quo­ti­dien­ne­ment votre peau du­rant vos va­cances d’été, vous re­mar­que­rez for­cé­ment qu’elle est de­ve­nue sèche. Heu­reu­se­ment, les consé­quences de cet ou­bli ne sont pas ir­ré­ver­sibles et il est pos­sible d’y re­mé­dier. Pour ce­la, ap­pli­quez ma­tin et soir des soins forts en pou­voir hy­dra­tant. Comp­tez sur les huiles, baumes, laits et crèmes qui hy­dratent la peau en pro­fon­deur. Si vous pré­fé­rez une so­lu­tion 100% na­tu­relle, pré­pa­rez vous-même votre soin hy­dra­tant en mé­lan­geant 1 cuillère à soupe de jus de ci­tron et 4 cuillères à soupe d’huile d’olive. Le ci­tron net­toie la peau et l’huile d’olive l’adou­cit. 2J’ex­fo­lie en dou­ceur

Pour se dé­fendre contre l’ex­po­si­tion fré­quente aux rayons UV, la couche cor­née de la peau (in­vi­sible à l’oeil nu) se pro­tège en s’épais­sis­sant. Pen­dant ce temps-là, la peau pro­duit du sé­bum en ex­cès qui a du mal à être éva­cué. Quelques se­maines après le re­tour des va­cances, la peau com­mence à re­trou­ver son grain ini­tial ce qui en­traîne l’érup­tion de bou­tons dis­gra­cieux. C’est la fa­meuse pous­sée d’ac­né post­va­cances, d’où l’im­por­tante d’ex­fo­lier en dou­ceur tout l’été. Si vous avez omis de le faire, il n’est pas trop tard, à condi­tion de s’y prendre dès votre re­tour de va­cances. Pen­sez tout d’abord à votre vi­sage en le net­toyant le soir avec une lotion ex­fo­liante et en l’hy­dra­tant par la suite. S’il est dé­jà trop tard et que vous sen­tez les pe­tits bou­tons en train de per­cer sous la peau, ap­pli­quez un soin à base de miel li­quide (1 cuillère à soupe) et de sucre (1 cuillère à ca­fé). Mas­sez d’abord en dou­ceur, rin­cez en­suite à l’eau tiède et ter­mi­nez par un rin­çage à l’eau froide pour res­ser­rer les pores. Pour le corps, ex­fo­liez votre peau sous la douche avec une lotion spé­ciale gom­mage riche en eau et en gras. Le gom­mage du corps est éga­le­ment idéal pour les peaux qui pèlent. 3Je nour­ris mes che­veux et mes ongles Alors que cer­tains adeptes des bains de so­leil at­tendent l’été avec im­pa­tience pour éclair­cir na­tu­rel­le­ment leurs che­veux, d’autres re­doutent l’ « ef­fet épou­van­tail ». En ef­fet, l’eau de la pis­cine, le sel de mer et le so­leil as­sèchent nos che­veux qui fi­nissent par res­sem­bler à de la paille à la fin des va­cances. Pour y re­mé­dier, rien de tel qu’un masque pour nour­rir et le cuir che­ve­lu et les lon­gueurs. Avant de les la­ver, ap­pli­quez le pro­duit sur vos che­veux et lais­sez po­ser une ving­taine de mi­nutes pour les ré­hy­dra­ter au maxi­mum. Les beurres de ka­ri­té ou de mangue ain­si que le miel étant connus pour leurs pro­prié­tés ul­tra-nour­ris­santes, pré­fé­rez les masques à base de ces deux pro­duits pour of­frir à vos che­veux le meilleur des soins. En été, les ongles souffrent aus­si à cause des nom­breux chocs, des chan­ge­ments fré­quents de ver­nis ain­si que de l’eau chlo­rée de la pis­cine. Ré­sul­tat : l’ongle jau­nit, se fra­gi­lise et casse. Un vrai cal­vaire ! Heu­reu­se­ment, il y a so­lu­tion à tout. En cas de jau­nis­se­ment des ongles, po­lis­sez-les en dou­ceur. Si les ongles sont plu­tôt cas­sants, il suf­fit de les rac­cour­cir, de les li­mer puis de les mas­ser deux fois par jour avec une huile d’amande douce ou d’avo­cat. Il est éga­le­ment pos­sible de pré­pa­rer un mé­lange à base de miel (1 cuillère à soupe), de lait (4 cuillères à soupe) et de 2 jaunes d’oeufs bat­tus dans le­quel vous trem­pe­rez les mains pen­dant un pe­tit quart d’heure.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.