Ces ali­ments qui soignent

An­ti oxy­dant, an­ti can­cer, an­ti­bio­tiques na­tu­rels…notre ali­men­ta­tion est une vé­ri­table mine d'or pour notre san­té. Fo­cus sur ces ali­ments qui ne nous veulent que du bien.

Vivre Bio - - Sommaire -

Notre ali­men­ta­tion est une vé­ri­table phar­ma­cie qui ne de­mande qu'à être ex­ploi­tée. Source d'éner­gie et de bien-être, elle per­met de gar­der l'or­ga­nisme en bonne san­té à condi­tion de pri­vi­lé­gier les ali­ments sains et frais tout en fai­sant l'im­passe sur les ali­ments in­dus­triels et raf­fi­nés. Du coup, on di­mi­nue notre consom­ma­tion de mé­di­ca­ments et d'an­ti­bio­tiques qui sont mal­heu­reu­se­ment uti­li­sés à tort et à tra­vers. Tel­le­ment que cer­tains an­ti­bio­tiques sont de­ve­nus in­ef­fi­caces contre les pa­tho­gènes ! En ef­fet, plus on uti­lise un an­ti­bio­tique sans in­di­ca­tion médicale et plus la bac­té­rie de­vient ré­sis­tante à son ac­tion. Les an­ti­bio­tiques chi­miques sont éga­le­ment l'en­ne­mi nu­mé­ro un de la flore in­tes­ti­nale qu'ils dé­truisent lais­sant la place aux mau­vaises bac­té­ries. La so­lu­tion : les an­ti­bio­tiques na­tu­rels qui se trouvent tout sim­ple­ment dans cer­tains ali­ments. Mais l'ali­men­ta­tion n'est pas seule­ment une source d'an­ti­bio­tiques na­tu­rels. En ef­fet, elle per­met éga­le­ment de com­battre cer­taines ma­la­dies comme le can­cer par exemple, les ma­la­dies car­dio-vas­cu­laires ou en­core le dia­bète.

Les ali­ca­ments : quand l'ali­ment de­vient mé­di­ca­ment

Pour­quoi se bour­rer de mé­di­ca­ments quand on a tout ce qu'il faut dans l'as­siette ? Il suf­fit de faire le mar­ché pour ren­trer avec le Graal : des fruits et lé­gumes bio et frais, du miel du ter­roir, des herbes aro­ma­tiques…tous ont des ver­tus in­soup­çon­nés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.