Fo­cus sur l'Ash­wa­gand­ha

L'Ash­wa­gand­ha est une plante in­dienne uti­li­sée de­puis plus de deux mil­lé­naires dans la mé­de­cine ayur­vé­dique. Ses fruits sont sem­blables à de pe­tites to­mates et sa ra­cine, qui contient les plus de prin­cipes ac­tifs, est tu­bé­reuse.

Vivre Bio - - Sommaire -

Sur­nom­mée gin­seng in­dien et si­gni­fiant lit­té­ra­le­ment « qui a l'odeur de che­val », l'Ash­wa­gand­ha est ré­pu­tée pour ses bien­faits sur la force, l'éner­gie, le ren­for­ce­ment im­mu­ni­taire et bien plus en­core.

Que de bonnes rai­sons d'en consom­mer L'Ash­wa­gand­ha sti­mu­la­teur d'éner­gie

L'Ash­wa­gand­ha ren­force les dé­fenses na­tu­relles de l'or­ga­nisme. Elle est sou­vent uti­li­sée pour ai­der l'or­ga­nisme à faire face et à ré­agir au stress. Cette plante for­ti­fiante ne bous­cule pas l'or­ga­nisme mais lui évite le stress en agis­sant sur les sur­ré­nales.

Sou­la­ger les ar­ti­cu­la­tions dou­lou­reuses

Cette plante est uti­li­sée pour sou­la­ger l'in­flam­ma­tion des ar­ti­cu­la­tions sans ef­fets se­con­daires grâce à sa ri­chesse en wi­tha­fe­rine A dont les ef­fets se­raient su­pé­rieurs à ceux de l'hy­dro­cor­ti­sone.

Le sou­tien de la glande thy­roïde

L'Ash­wa­gand­ha contient des prin­cipes ac­tifs comme les whi­ta­no­lides connus pour leur ac­tion sti­mu­lante sur la glande thy­roïde. Une cure d'un mois de cette plante pro­cure de l'éner­gie aux per­sonnes at­teintes d'hy­po­thy­roï­die.

Li­mi­ter les troubles du som­meil

L'Ash­wa­gand­ha a des ver­tus sé­da­tives grâce à cer­tains al­ca­loïdes qu'elle contient comme la som­nine et la som­ni­fé­rine. Des ac­tifs qui nous aident à lut­ter contre le stress, les in­som­nies, la ner­vo­si­té et l'an­xié­té.

L'aug­men­ta­tion de la li­bi­do

Cette plante est éga­le­ment uti­li­sée pour aug­men­ter la li­bi­do et amé­lio­rer les per­for­mances sexuelles.

La re­laxa­tion des muscles

L'Ash­wa­gand­ha a un ef­fet re­laxant et an­ti­spas­mo­dique sur les muscles uté­rins, in­tes­ti­naux et bron­chiques, les dou­leurs des règles et les spasmes in­tes­ti­naux.

La lutte contre la fa­tigue men­tale et phy­sique

L'Ash­wa­gand­ha est une plante for­te­ment in­di­quée en cas de fa­tigue phy­sique et men­tale, par­ti­cu­liè­re­ment pen­dant une conva­les­cence ou après une pé­riode d'exa­men, en for­ti­fiant l'or­ga­nisme et en lut­tant contre les ré­veils noc­turnes et le stress et ce grâce aux al­ca­loïdes qu'elle ap­porte.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.