Pour­quoi connaître son type de peau est-il si im­por­tant pour choi­sir une crème ?

Vivre Bio - - Des Lecteurs -

Il y a quatre types de peau : nor­male, sèche, grasse et mixte. Cha­cune d'entre elles a des ca­rac­té­ris­tiques bien pré­cises. Une peau nor­male, ou « eu­der­mique », est équi­li­brée car elle n'est ni trop sèche ni trop grasse ; une peau sèche a ten­dance à ti­railler. En pro­dui­sant moins de sé­bum qu'une peau nor­male, elle manque de li­pides pour re­te­nir l'hu­mi­di­té ; à l'in­verse, une peau grasse a une sur­pro­duc­tion de sé­bum (sé­bor­rhée), elle brille et a les pores bien vi­sibles ; une peau mixte se ca­rac­té­rise quant à elle par une zone T grasse, des joues sèches à nor­males ou des pores di­la­tés et des im­pu­re­tés sur la zone T. Connaître son type de peau per­met donc de choi­sir une crème ou un gel pu­ri­fiant qui ci­ble­ra nos im­per­fec­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.