Coup de pouce

Vocable (Anglais) - - La Une - RO­NAN LANCELOT RÉDACTEUR EN CHEF

Au début, il s’agis­sait sim­ple­ment d’un en­droit où re­trou­ver ses amis, ou éven­tuel­le­ment faire connais­sance avec un(e) étu­diant(e) aper­çu(e) à l’autre bout du campus. Ce site était d’ailleurs ré­ser­vé aux étu­diants amé­ri­cains de quelques uni­ver­si­tés triées sur le vo­let. Ra­pi­de­ment, les règles d’ins­crip­tion (gra­tuite, et ça le res­te­ra tou­jours) ont été as­sou­plies aus­si bien géo­gra­phi­que­ment que dé­mo­gra­phi­que­ment pour in­clure un maximum de per­sonnes. Et ce­la a mar­ché. Des jeux sont ap­pa­rus. Des vi­déos ont com­men­cé à tour­ner. Des in­vi­ta­tions sont par­ties dans tous les sens… et au­jourd’hui, Fa­ce­book est de­ve­nu une plaque in­con­tour­nable de la vie so­ciale.

Il existe au­tant de ma­nières de l’em­ployer que de « membres ». Ap­pli­ca­tions, site, mes­sa­ge­rie, vi­déo­con­fé­rences, re­por­tages… l’en­tre­prise fon­dée, entre autres, par Mark Zu­cker­berg (au­jourd’hui 33 ans), connaît tou­jours une crois­sance phé­no­mé­nale. On parle de « fake news » s’y ré­pan­dant plus vite que la poudre, de crimes vi­sibles en di­rect, d’images cho­quantes, de pro­pos dif­fa­mants… et comme le dit l’oncle Ben à son ne­veu Spi­der­man : « Un grand pou­voir im­plique de grandes res­pon­sa­bi­li­tés ». Quelle charte éthique cette en­tre­prise (pri­vée, il faut le rap­pe­ler) en­tend-elle mettre en oeuvre pour, à la fois res­ter un es­pace de li­ber­té et d’échanges dé­mo­cra­tiques, et ser­vir ses propres in­té­rêts sans mettre en dan­ger ses uti­li­sa­teurs ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.