Ma­rianne Vic :

VOGUE Paris - - LIVRES -

Rien de ce qui est hu­main

n’est hon­teux (Fayard) Il lui a fait la robe de ma­riée dont elle rê­vait : celle, cou­leur de temps, qu’on voit dans le Peau d’âne de Jacques De­my. Lui, c’est Yves Saint Laurent, gé­nie de la mode dé­cé­dé il y a exac­te­ment dix ans. Elle, c’est sa nièce, celle qui jouait seule dans le grand ap­par­te­ment de son «oncle de conte de fées» rue de Ba­by­lone, celle qui l’a vu s’iso­ler et s’au­to­dé­truire comme sa propre mère, soeur d’Yves, s’est aus­si flin­guée à l’alcool. Quels étaient leurs dé­mons ? Un se­cret de fa­mille, non-dit qui re­vient les han­ter sous forme de symp­tômes: le viol de la grand-mère d’Yves et Bri­gitte, et le viol de leur propre mère, Lu­cienne. Plus qu’une bio du cou­tu­rier, da­van­tage qu’une au­to­bio, c’est la bio­gra­phie de toute la fa­mille Saint Laurent que signe Ma­rianne Vic.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.