La re­prise : Tris­tan et Isolde

VOGUE Paris - - News -

En 1865, Ri­chard Wa­gner était amou­reux. Très amou­reux. Le hic, c’est qu’il se consu­mait pour Ma­thilde, la femme de son riche pro­tec­teur suisse. De cette idylle im­pos­sible est né un chef-d’oeuvre ly­rique, Tris­tan et Isolde. En 2005, l’ico­no­claste Pe­ter Sel­lars et le vi­déaste Bill Vio­la ont si­gné une mise en scène mé­mo­rable res­tée comme un geste ar­tis­tique ful­gu­rant. Car les deux ar­tistes sont al­lés bien plus loin que les ori­gines mé­dié­vales du li­vret : ils l’ont en­ra­ci­né dans les tra­di­tions hin­douistes et boud­dhistes. C’est la na­ture spi­ri­tuelle de l’amour hu­main qu’ils exaltent, dans tous ses élans, son pes­si­misme et ses ten­sions. Su­blimes et hyp­no­tiques, les vi­déos de Vio­la re­tracent le che­min des consciences qui mène à s’aban­don­ner à un amour ab­so­lu et dé­vo­rant. Le spectacle ne nous donne pas à voir et à en­tendre. Il nous plonge lit­té­ra­le­ment dans la vie in­té­rieure de ses pro­ta­go­nistes. Une claque.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.