La ren­trée d’une classe am­bi­tieuse

Voile Magazine - - ACTUS -

C’est re­par­ti sur des cha­peaux de roue en 2017 pour la sé­rie Class 40. Deux nou­veaux tro­phées font leur ap­pa­ri­tion en plus du tra­di­tion­nel cham­pion­nat an­nuel com­po­sé du GP Guya­der, de la Nor­man­die Cha­nel Race, des Sables-Hor­ta, de la Fast­net Race et de la Tran­sat Jacques Vabre. Le pre­mier tro­phée se­ra re­mis sur le bas­sin eu­ro­péen au bout de six courses, le deuxième en Amé­rique au bout de huit. A no­ter que seules les quatre courses at­tri­buant le plus grand nombre de points se­ront re­te­nues, ce qui est aus­si une nou­veau­té du cru 2017. Dé­sor­mais, le nombre de par­ti­ci­pants à chaque course est sys­té­ma­ti­que­ment pris en compte pour l’at­tri­bu­tion des points. Les plus po­pu­laires d’entre elles étant sus­cep­tibles de rap­por­ter le plus de points aux par­ti­ci­pants. Le but est d’in­ci­ter les skip­pers et équi­pages n’ayant pas la pos­si­bi­li­té de se lan­cer sur des ré­gates trans­océa­niques à par­ti­ci­per au pro­gramme de courses tout en comp­ta­bi­li­sant des points, alors que jus­qu’ici, la par­ti­ci­pa­tion aux tran­sats était cru­ciale pour le cham­pion­nat. Forte de ces évo­lu­tions, la sai­son Class 40 de­vrait connaître une bonne crois­sance en termes de par­ti­ci­pa­tion. A ce jour, vingt ba­teaux se sont dé­jà ins­crits à la Nor­man­die Cha­nel Race et plus de trente-cinq à la cé­lèbre course du Fast­net. Autre preuve de dy­na­misme, la mise à l’eau pré­vue cette an­née de cinq nou­velles uni­tés : deux Cape 50 5G construits par le chan­tier Cape Ra­cing Yacht ba­sé au Cap, un Mach 40 ver­sion 3, un Tizh 40 is­su du chan­tier BG Race et en­fin un Lift 40, skip­pé par Louis Duc, sur plan Lom­bard avec une coque construite chez Ge­pe­to Com­po­site, un pont étu­dié par Hal­vard Ma­bire et des ap­pen­dices fa­bri­qués par V1D2.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.