Dis­pa­ri­tion en mer de Guy Ber­nar­din

Voile Magazine - - Actus -

A 74 ans, Guy Ber­nar­din s’était lan­cé dans un grand pro­jet, un de plus. Com­mé­mo­rer les 50 ans de la Longue Route de Ber­nard Moi­tes­sier en lan­çant une épreuve cal­quée sur le Gol­den Globe de 1968. Pas de rè­gle­ment, pas de contraintes. Rien de com­mun avec la course qui de­vrait par­tir le 30 juin 2018 de­puis Ply­mouth ou Les Sables d’Olonne. Guy Ber­nar­din était un re­belle. Un ma­rin aty­pique au pas­sé ma­ri­time char­gé : cinq tours du monde en course à son ac­tif, six pas­sages du cap Horn. Et une ad­mi­ra­tion sans borne pour Jo­shua Slo­cum. Pour preuve, il avait ache­té une ré­plique du Spray bap­ti­sé Spray of Saint-Briac pour se lan­cer dans un tour du monde de trois ans. Plus ré­cem­ment, il avait ac­quis aux Etats-Unis un Ger­man Frers 45 qu’il avait bap­ti­sé, dans la conti­nui­té des autres, Spi­rit of Saint-Briac. Dé­but août, il avait quit­té en so­li­taire South Port, dans l’Etat de Ca­ro­line du Sud, à des­ti­na­tion de La Tur­balle, et n’avait plus don­né de nou­velles. Le CROSS Gris-Nez avait émis le 18 sep­tembre un Avis d’In­quié­tude en Mer. Nous ap­pre­nons à l’heure de mettre sous presse que son ba­teau a été re­trou­vé en plein At­lan­tique, vide. Guy ne sui­vra donc pas la longue route de Moi­tes­sier sur son nou­veau ba­teau. Il a de toute évi­dence re­joint ses hé­ros au pa­ra­dis des grands ma­rins. Triste nou­velle pour tous ceux qui ont sui­vi le par­cours de ce franc-ti­reur du grand large.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.