Croa­tie : boom de la taxe de sé­jour

Voile Magazine - - Courier - BO­RIS ESSENDER, WWW.SAILINGEUROPA.EU

En tant qu’abon­né à votre re­vue de­puis plu­sieurs an­nées, et pro­prié­taire d’un OV­NI 32, ba­sé ac­tuel­le­ment en Croa­tie, je sou­haite at­ti­rer l’at­ten­tion de votre re­vue à la ré­cente dé­ci­sion du gou­ver­ne­ment croate d’aug­men­ter, de fa­çon ex­ces­sive (+530% pour un ba­teau 9-12m) la taxe de sé­jour (« bo­ra­vis­na pris­to­j­ba » en croate), obli­ga­toire dans le pays. La Croa­tie pos­sède un lit­to­ral certes ma­gni­fique, qui at­tire beau­coup de na­vi­ga­teurs fran­çais ou belges. La ma­jo­ri­té, à mon avis, ignore cette aug­men­ta­tion as­sez dras­tique, et qui peut pe­ser lourd dans la dé­ci­sion de vi­si­ter ce coin de l’Eu­rope en ba­teau l’an­née pro­chaine. Vous trou­ve­rez la dé­ci­sion (avec les prix en HRK) dans le Jour­nal Of­fi­ciel croate. Si vous le trou­vez utile, mer­ci de re­layer cette in­for­ma­tion au­près de vos lec­teurs. Mer­ci pour cette in­for­ma­tion. Ren­sei­gne­ments pris au­près de l’of­fice du Tou­risme de Croa­tie, le gou­ver­ne­ment croate a bel et bien pré­vu d’aug­men­ter lé­gè­re­ment la taxe de sé­jour pour l’hé­ber­ge­ment (à hau­teur de quelques cen­times) et plus fran­che­ment celle qui touche les ba­teaux sous pa­villon étran­ger. Date de la mise en place : 2018. Jus­qu’alors, la taxe de sé­jour sur les ba­teaux était très basse. On nous af­firme qu’il s’agis­sait de la ré­éva­luer les ta­rifs sur un ni­veau eu­ro­péen. Dans les dé­tails, l’aug­men­ta­tion des prix est in­égale. Pour les em­bar­ca­tions de 5 à 9 m, les prix ont bais­sé pour les sé­jours de moins de quinze jours. Une baisse de quelques cen­times d’eu­ros. En re­vanche, les ta­rifs ont très fran­che­ment aug­men­té pour les sé­jours plus longs. Pour un sé­jour de 90 jours et un ba­teau de 5 à 9 m, la taxe de sé­jour passe donc de 600 ku­na (80 €) à 950 ku­na (126 €), soit une aug­men­ta­tion de 126%. Et ça se gâte pour les plus grandes uni­tés. L’of­fice du Tou­risme main­tient que mal­gré cette aug­men­ta­tion, la Croa­tie reste l’une des des­ti­na­tions nau­tiques les plus abor­dables. Nous n’avons pas vé­ri­fié. Reste que les ha­bi­tués des côtes croates ont grin­cé des dents après cette an­nonce. Mais pour ceux qui y passent une à deux se­maines par an ou qui louent sur place, cette aug­men­ta­tion se­ra in­do­lore.

Seuls les na­vires sous pa­villon étran­ger su­bi­ront l’aug­men­ta­tion de la taxe de sé­jour.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.