GRAND SO­LEIL 52 LC

Voile Magazine - - Essai -

Le pro­gramme de croi­sière et grande croi­sière sup­pose une réelle qua­li­té de vie à bord, et de ce cô­té-là on ne pren­dra pas le Grand So­leil 52 LC en dé­faut. La sen­sa­tion d’es­pace est im­mé­diate, ac­cen­tuée par l’abon­dance de lu­mière na­tu­relle qui entre par les grands hu­blots de coque et de rouf, no­tam­ment par le hu­blot fron­tal qui joue plei­ne­ment son rôle. La cui­sine en U pla­cée à tri­bord, lé­gè­re­ment en contre­bas, per­met de se ca­ler fa­ci­le­ment en mer. C’est moins vrai pour la table à cartes, qui s’in­tègre bien au sa­lon mais se­ra dé­li­cate à uti­li­ser en na­vi­ga­tion. Le car­ré, qui lui fait face à bâ­bord, est très ac­cueillant avec ses pro­fondes ban­quettes en U. Par­tout, la hau­teur est consi­dé­rable et les di­men­sions gé­né­reuses jus­ti­fie­raient d’ailleurs quelques mains cou­rantes sup­plé­men­taires. La ca­bine pro­prié­taire, à l’avant, est une vraie pe­tite suite avec salle de bains pri­va­tive et tout ce qu’il faut de ran­ge­ments. Il existe aus­si une ver­sion d’em­mé­na­ge­ments à quatre ca­bines, avec cou­chette dé­ca­lée à bâ­bord et ca­bi­net de toi­lette par­ta­gé avec une pe­tite ca­bine en­fant ou in­vi­té dans le tri­angle avant. Les ca­bines ar­rière, quant à elles, ne changent pas, elles pro­posent à tri­bord une double cou­chette (un peu juste en lar­geur) et à tri­bord des cou­chettes ju­melles très pra­tiques d’uti­li­sa­tion. Les me­nui­se­ries, réa­li­sées au chan­tier, ne souffrent pas de cri­tiques par­ti­cu­lières, elles af­fichent au contraire des fi­ni­tions très pr opres, à la hau­teur du de­si­gn si­gné du ca­bi­net Nau­ta et des am­bi­tions de ce grand croi­seur.

Le car­ré pro­pose une grande sur­face vi­trée tout en li­mi­tant l’en­so­leille­ment in­té­rieur par des hu­blots zé­ni­thaux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.