10 000 dol­lars sur la planche

Voile Magazine - - Actus -

La Race to Alas­ka est une course as­sez jeune – la pre­mière édi­tion date de 2015. Elle dé­gage ce­pen­dant l’au­ra d’une clas­sique, avec l’es­prit aven­tu­rier et bon en­fant qui semble y ré­gner. Le par­cours se di­vise en deux temps, ral­lier Port Town­send (Wa­shing­ton) à Ket­chi­kan (Alas­ka) en pas­sant par Vic­to­ria, soit un par­cours to­tal de 750 milles avec une règle, en­fin deux : pas de mo­teur ni d’as­sis­tance. Cha­cun est ain­si libre de bri­co­ler sa propre pro­pul­sion mé­ca­nique, d’ajou­ter des avi­rons, un vé­lo, des rames pour se­con­der la voile quand Eole est aux abon­nés ab­sents. Tous types d’em­bar­ca­tions prennent le dé­part, des paddles aux tri­ma­rans de sport en pas­sant par des voile-avi­rons cus­to­mi­sés. Cet es­prit aven­tu­rier, bri­co­leur et pe­tit bud­get par­ti­cipe donc à la ré­pu­ta­tion de cette course d’ama­teurs obs­ti­nés, par­ti­cu­liè­re­ment exi­geante. « Une course d’hommes » comme cer­tains di­raient. Sauf que cette an­née, c’est un équi­page fé­mi­nin, Sail Like a Girl, sur un Melges 32 re­fi­té pour l’oc­ca­sion, qui a pas­sé la ligne en tête, fai­sant ain­si men­tir tous les pro­nos­tics : jusque-là, au­cun mo­no­coque n’avait rem­por­té cette course et seuls des ma­rins très ex­pé­ri­men­tés avaient dé­cro­ché le prix, soit une pile de billets – 10 000 dol­lars cloués à une planche… Un équi­page fran­çais s’est par ailleurs fait re­mar­quer. Ma­thieu Bon­nier et Er­wan Ke­re­bel ont dé­cro­ché la sei­zième place sur leur Li­te­boat XP et ain­si bou­clé le par­cours (du com­bat­tant) en dix jours. Ils sont re­par­tis avec le prix du ba­teau de moins de 20 pieds le plus ra­pide.

L’équi­page fé­mi­nin de Sail Like a Girl, sur son Melges 32, a ter­mi­né pre­mier de cette course sin­gu­lière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.