Les frui­tières vi­ni­coles ren­contrent VITICULTURE. les nou­veaux par­le­men­taires

Voix du Jura - - Jura -

Dans le Jura, les frui­tières vi­ni­coles ras­semblent 210 fa­milles de vi­gne­rons et pro­duisent 2,17 mil­lions de bou­teilles pour 13,6 mil­lions de chiffre d’af­faires…

Les in­ter­pro­fes­sions ont re­pris leur bâ­ton de pè­le­rin afin de plai­der leur cause au­près des nou­veaux élus. Ain­si, Da­nielle Bru­le­bois, dé­pu­tée « En Marche » de la 1ere cir­cons­crip­tion du Jura, vice-pré­si­dente de l’As­sem­blée na­tio­nale, était re­çue à la co­opé­ra­tive vi­ni­cole de Voi­teur, lun­di, en pré­sence de vi­gne­rons co­opé­ra­teurs, de Ber­trand De­lan­nay, le di­rec­teur de la co­opé­ra­tive et de Ma­rie-Odile Sor­lier, la dé­lé­guée gé­né­rale du mou­ve­ment des caves co­opé­ra­tives ré­gio­nales Bourgogne-Jura.

Dans le Jura, la plus vieille des co­opé­ra­tives est celle d’Ar­bois, consti­tuée en 1906 et qui re­groupe 94 fa­milles de vi­gne­ron et 23 sa­la­riés. La frui­tière vi­ni­cole de Pu­pillin a, elle, été créée en 1909. Elle re­groupe 40 vi­gne­rons et em­ploie 6 sa­la­riés. La co­opé­ra­tive Ca­veaux des Byards et la Frui­tière vi­ni­cole de Voi­teur sont plus ré­centes, res­pec­ti­ve­ment créées en 1953 et 1956, re­grou­pant 19 vi­gne­rons et 5 sa­la­riés pour l’une ; 57 vi­gne­rons et 6 sa­la­riés pour l’autre.

Cette ren­contre a été l’oc­ca­sion pour la dé­pu­tée de vi­si­ter les lo­caux, mais aus­si d’évo­quer des « su­jets d’ac­tua­li­té » des vi­gne­rons, dont fai­sait par­tie le gel du mois d’avril, mais pas seule­ment.

Tout d’abord, les vi­gne­rons co­opé­ra­teurs ont rap­pe­lé les rai­sons et la force de leur en­ga­ge­ment au sein de co­opé­ra­tives « qui ré­mu­nèrent le tra­vail, et non le ca­pi­tal », en res­pec­tant le prin­cipe de gou­ver­nance se­lon le­quel un homme est égal à une voix en as­sem­blée gé­né­rale, quelle que soit la taille de son do­maine. « C’est une autre fa­çon de tra­vailler », ré­sume l’un d’eux. « Notre re­ve­nu est certes in­fé­rieur à ceux qui vi­ni­fient et vendent eux-mêmes leur vin, mais à part le temps que nous consa­crons à tour de rôle à la co­opé­ra­tive pour as­su­rer la vente, nous avons plus de temps pour par­tir en week-end ou prendre des va­cances. »

Le but de la co­opé­ra­tive est de mettre en com­mun le ma­té­riel, les sa­la­riés, les sa­voir-faire, mais aus­si « va­lo­ri­ser au mieux les pro­duits des as­so­ciés co­opé­ra­teurs. » C’est-à-dire faire les meilleurs as­sem­blages pos­sible et ain­si contri­buer à la bonne re­nom­mée des vins du Jura. Et ça marche, puisque les co­opé­ra­tives Ju­ras­siennes rem­portent ré­gu­liè­re­ment des mé­dailles aux concours pour leurs cu­vées. Ce­ci étant, les co­opé­ra­teurs doivent faire face à quelques pe­tites contra­rié­tés. D’abord vis-à-vis du CICE, dont les fonds leur passent sous le nez du fait de leur ré­gime fis­cal. « Pour les co­opé­ra­teurs de Bourgogne-Jura, c’est un manque à ga­gner de 2,5 mil­lions d’eu­ros. Même pro­blème avec le sur­amor­tis­se­ment : ces ou­tils fis­caux ne concernent pas les co­opé­ra­tives… », ont-ils ex­pli­qué. Autre su­jet qui fâche : les rap­ports avec l’ad­mi­nis­tra­tion. « On est tou­jours à la mer­ci de la dé­ci­sion d’un fonc­tion­naire. On a eu le cas cette an­née avec le re­fus de don­ner la dé­ro­ga­tion à 66 heures de tra­vail par se­maine au mo­ment des ven­danges, alors que ce­ci est pré­vu dans la conven­tion col­lec­tive…»

Pour cette ven­dange, l’ad­mi­nis­tra­tion lo­cale avait en ef­fet dé­ci­dé que les sa­la­riés ne pour­raient pas dé­pas­ser 60 heures de tra­vail par se­maine. « Mais heu­reu­se­ment, le mi­nis­tère est in­ter­ve­nu ra­pi­de­ment pour ré­ta­blir les 66 heures…» Les contrôles se­raient ain­si plus « dis­cri­mi­nants » pour les co­opé­ra­teurs…

Der­nier su­jet abor­dé : l’ins­tal­la­tion des jeunes, qui se font de plus en plus rares dans la pro­fes­sion. Pour­tant, tous les vi­gne­rons pré­sents se sont dits confiants sur l’ave­nir des vins du Jura, même si les pe­tites an­nées se suc­cèdent, même si cette an­née, à la frui­tière vi­ni­cole de Voi­teur, on es­time que la récolte se­ra au tiers d’une récolte nor­male…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.